NOUVELLES

L'homme accusé dans la fusillade de l'aéroport de L.A. plaide non coupable

26/12/2013 10:23 EST | Actualisé 25/02/2014 05:12 EST

RANCHO CUCAMONGA, États-Unis - Un homme que les autorités accusent d'avoir tué un employé de l'agence américaine de sécurité des transports (TSA) à l'aéroport de Los Angeles, le mois dernier, a plaidé non coupable, jeudi, à des accusations de meurtre et d'autres délits.

Paul Anthony Ciancia, âgé de 23 ans, a été blessé avant son arrestation, et a touché son pansement à quelques reprises devant le juge, alors qu'on lui lisait les 11 chefs d'accusation déposés contre lui.

La date du procès a été fixée au 11 février dans une cour fédérale de Los Angeles.

Selon les autorités, le mécanicien sans emploi s'est présenté à l'aéroport le 3 novembre avec l'intention de tuer des travailleurs de la TSA. Des agents affirment que l'accusé en veut à l'agence, mais n'ont pas donné plus de détails à ce sujet.

Après être entré dans le terminal, Ciancia aurait sorti un fusil semi-automatique d'un sac et aurait commencé à tirer, pendant que la foule fuyait les lieux.

L'agent Gerardo Hernandez est décédé, tandis que deux autres travailleurs de l'agence et un voyageur ont été blessés.

Âgé de 39 ans, M. Hernandez est devenu le premier agent de la TSA à être tué en fonction.

Paul Anthony Ciancia est notamment accusé de meurtre prémédité et d'avoir planifié un acte terroriste. Selon les autorités, il pourrait être condamné à la peine de mort.

PLUS:pc