NOUVELLES

Le projet Rêves d'aînés : parce qu'il n'y a pas d'âge pour faire des voeux

26/12/2013 01:58 EST | Actualisé 25/02/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Il n'y a pas que les jeunes enfants qui caressent des rêves et qui portent des souhaits. Les personnes âgées ont aussi leur liste de voeux et parfois, mais la fenêtre de temps pour qu'ils se matérialisent est plus petite.

C'est à ce moment qu'entre en scène le projet Rêves d'aînés.

Ce type d'initiatiative avait déjà vu le jour il y a quelques années dans certains centres de Santé et de services sociaux, dans la région de Bellechasse par exemple.

Depuis 2011, l'organisme Entraide Solidarité Bellechasse propose à des personnes de 65 ans et plus de réaliser un grand rêve, sous certaines conditions, dont celle de résider sur le territoire de la MRC de Bellechasse.

En 2013 l'organisme Les Petits frères des pauvre a fait naître à son tour un programme similaire, afin de faire en sorte que leurs vieux amis puissent eux aussi réaliser un rêve qui leur est cher.

Les Petits frères, ce sont une armée de bénévoles qui tout au long de l'année, organisent des activités pour tirer les personnes de 75 ans de leur isolement.

La directrice générale Caroline Sauriol explique que pour ces voeux, Les Petits frères font tant dans les événements grandioses que dans les petits plaisirs simples.

«Ce peut être un voyage en Europe, faire un tour à Terrebonne pour voir le lieu de leur naissance ou encore simplement aller prendre un repas ou un souper gastronomique», a-t-elle expliqué.

PLUS:pc