NOUVELLES

La Livre turque repart à la baisse après le remaniement ministériel

26/12/2013 07:57 EST | Actualisé 25/02/2014 05:12 EST

La Livre turque repartait à la baisse jeudi après le remaniement ministériel décidé par le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan dont le gouvernement est touché par un scandale de corruption.

Au total, dix ministres ont été remplacés à la faveur de ce remaniement dont ceux de la Famille, de la Justice et des Transports, tous les trois candidats aux prochaines élections municipales de mars prochain.

Cette décision fait suite aux démissions mercredi de trois ministres proches de M. Erdogan, ceux de l'Intérieur Muammer Güler, de l'Economie Zafer Caglayan et de l'Environnement Erdogan Bayraktar.

Les fils de MM. Güler et Caglayan ont été incacérés après avoir été inculpés de corruption, fraude et blanchiment d'argent dans le cadre d'une enquête judiciaire liée à des ventes illégales d'or à l'Iran visé par des sanctions internationales.

La Livre turque valait jeudi 2,0945 face au dollar vers 12h30 GMT après être tombée à 2,1035 pour un dollar plus tôt dans la journée.

Elle s'échangeait mercredi soir à 2,0907 Livres pour un dollar, contre 2,0650 livres pour un dollar mardi.

La Bourse turque réagissait également mal à l'annonce du remaniement avec une chute de 0,50% à 65.763,13 points de l'indice BIST 100 vers 12h30 GMT.

Ce nouveau recul de la monnaie et de la Bourse intervient malgré la décision de la banque centrale turque mardi d'injecter des liquidités pour tenter d'enrayer la chute de la livre, déjà fragilisée par le resserrement monétaire annoncé par la Fed américaine.

dg-jld/nas/ros

PLUS:hp