NOUVELLES

Iles Turks et Caïcos: la police enquête sur le chavirage d'un bateau

26/12/2013 05:55 EST | Actualisé 25/02/2014 05:12 EST

Les autorités des îles Turks et Caïcos enquêtaient jeudi sur les raisons pour lesquelles un voilier, intercepté par la police de cet archipel des Antilles, a chaviré la veille, entraînant la mort de 17 clandestins haïtiens.

L'accident s'est produit le jour de Noël quand le bateau, intercepté par la police de ce territoire britannique d'outre-mer, a chaviré alors qu'il était remorqué vers le quai, a expliqué le gouvernement sur sa page Facebook.

"Un premier témoin a indiqué que cela avait été causé par le mouvement des passagers à bord du bateau surchargé", a précisé jeudi le commissaire Colin Farquhar. "Il est certain que les autopsies vont nous aider dans l'enquête", a-t-il ajouté.

Les sauveteurs ont cessé jeudi de rechercher d'éventuels survivants.

Mercredi, les corps de 12 hommes et cinq femmes ont été retrouvés dans les eaux transparentes et peu profondes de cet archipel des Antilles, situé à 240 km au nord d'Haïti. Les îles Turks et Caïcos sont sur la trajectoire de nombreux candidats haïtiens à l'immigration illégale, qui cherchent à rallier les côtes américaines sur des embarcations de fortune.

Trente-trois autres personnes (20 hommes, un petit garçon et 12 femmes) ont été secourues et conduites dans un centre de détention pour migrants, où elles étaient interrogées sur les conditions de leur voyage et l'accident en lui-même, avait indiqué mercredi la police.

"Tous les renseignements que nous obtiendrons seront utilisés dans notre lutte contre l'immigration clandestine", a souligné le commissaire Farquhar dans un communiqué. Après leurs interrogatoires, ces personnes seront reconduites en Haïti.

Les autorités travaillent avec le consulat d'Haïti pour "déterminer ce qui est le plus approprié de faire des restes des 17 personnes décédées", a déclaré Clara Gardiner, du ministère du Contrôle des frontières, sans pouvoir donner d'échéance.

L'archipel des Turks et Caïcos avait été le théâtre d'un incident similaire en mai 2007, lorsque 60 immigrants étaient morts dans le chavirage de leur embarcation.

En juillet 2009, 15 Haïtiens avaient péri et 70 autres avaient été portés disparus dans le naufrage de leur bateau dans la même zone.

Le mois dernier, 30 immigrants haïtiens sont morts lorsque leur voilier a chaviré au large des côtes des Bahamas, un autre archipel des Antilles, proche de la Floride.

bur-mso/rap/sam

PLUS:hp