NOUVELLES

Chavirage à Turques-et-Caïques: les efforts de recherche sont réduits

26/12/2013 12:55 EST | Actualisé 25/02/2014 05:12 EST

MIAMI - Les efforts de recherche pour retrouver des survivants du chavirage qui a tué au moins 17 migrants haïtiens présumés au large des îles Turques-et-Caïques ont été réduits d'un cran.

Des équipes plus restreintes prennent part aux recherches, et la Garde côtière américaine n'est plus activement impliquée dans l'opération, a indiqué un porte-parole gouvernemental, Neil Smith.

L'eau est peu profonde et claire, et la division maritime des forces policières des îles Turques-et-Caïques ne s'attend pas à trouver d'autres corps, a précisé M. Smith.

La veille, à environ 130 mètres de la côte de l'île de Providenciales, un bateau à voile surchargé a chaviré alors qu'il était escorté par les autorités du petit archipel caribéen.

Le voilier transportait environ 50 migrants haïtiens présumés.

Les enquêteurs ont interrogé les survivants jeudi dans un centre de détention des services d'immigration de l'île de Providenciales afin d'en découvrir davantage sur les motifs de leur périple et sur les circonstances de l'accident.

Des survivants ont affirmé mercredi au consul haïtien des îles Turques-et-Caïques, Karlo Pelissier, que plusieurs migrants avaient tenté de sauter à l'eau pour atteindre la terre ferme alors qu'ils approchaient de l'île de Providenciales.

Le déséquilibre a probablement provoqué le chavirement.

Les autorités ont secouru 32 personnes dans l'eau, dont un garçon de 12 ans, et récupéré 17 corps.

PLUS:pc