NOUVELLES

Centrafrique: important déploiement militaire français à Bangui

26/12/2013 02:17 EST | Actualisé 24/02/2014 05:12 EST

De nombreux militaires français de l'opération Sangaris étaient déployés jeudi matin sur les principaux axes de Bangui, au lendemain d'une journée de panique et de tirs dans une grande partie de la ville, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les artères menant à l'aéroport étaient largement investies par l'armée française, dont les nombreux véhicules blindés et de transport de troupes bordent les avenues.

Des soldats français menaient des opérations de fouille dans les quartiers proches de l'aéroport autour desquels de nombreux coups de feu ont été entendus ces dernières 24 heures.

Des habitants commençaient à sortir timidement de chez eux. Au sol, sur le bitume ou dans la poussière, des douilles de mitrailleuse lourde témoignaient des affrontements de la veille.

Mercredi, des tirs d'origine indéterminée, ponctués de détonations, avaient semé la panique dans les quartiers nord de la capitale puis près de l'aéroport, provoquant la fuite de milliers de personnes. L'origine de ces affrontements, et les belligérants impliqués, restent pour le moment inconnus. Les violences ont progressivement cessé avec la tombée de la nuit qui a été relativement calme et ponctuée de quelques rafales sporadiques.

xbs-hba/de

PLUS:hp