NOUVELLES

Angleterre - 18e journée: Arsenal repart, Chelsea grignote

26/12/2013 12:25 EST | Actualisé 25/02/2014 05:12 EST

Arsenal, mené par West Ham et au bord du KO, a trouvé l'énergie pour s'imposer (3-1) et repartir de l'avant jeudi lors du Boxing Day, également marqué par le succès minimaliste de Chelsea avant le déplacement de Liverpool à City pour tenter de reprendre la 1re place.

Après trois matches sans victoire, les Gunners repartent donc de l'avant grâce à un doublé de Walcott qui a renversé le score en quatre minutes avant que la 1re de Podolski, qui n'avait plus joué depuis août, n'éclipse le manque criant de réalisme de Giroud lors de la 18e journée.

Arsenal compte désormais 39 points et reprend la tête du classement. Au moins pour quelques heures car les Reds en ont trois de moins mais une meilleure différence de buts avant de se rendre à l'Etihad en fin d'après-midi pour y affronter des Citizens qui ont eux reculé à la 4e place après la victoire de Chelsea sur Swansea (1-0).

Les Blues, qui se sont contentés contre les Gallois d'une frappe d'Hazard, remontent en effet sur le podium (2e), avec la garantie de le rester à l'issue de la journée. Surtout, redevenus efficaces à défaut d'être spectaculaires, ils ont idéalement préparé la réception de Liverpool dimanche.

Everton perd des points précieux

Rivalisant avantageusement avec le Big Four avant la journée, Everton (5e), qui pouvait s'avancer vers une année complète d'invincibilité à domicile, a perdu des points précieux en concédant à la surprise générale sa 2e défaite de la saison seulement, qui plus est contre Sunderland, bon dernier (1-0). L'exclusion de son gardien à la 23e minute a pesé lourdement.

Tout comme les deux cartons rouge de Stoke (10e) ont remis en selle une équipe de Newcastle, menée. A 11 contre 9, les Magpies ont alors pu faire exploser leur adversaire (5-1). Muet depuis plusieurs semaines, Rémy s'est rassuré avec un doublé et son équipe remonte à la 6e place, juste devant Manchester United.

A midi, les Red Devils avaient eux décroché une 5e victoire d'affilée (3-2) à Hull (12e), pour la 1re fois cette saison. Mais, menés 2-0 au bout de 13 minutes à cause des errements défensifs d'Evans, ils peuvent remercier Rooney, auteur d'une passe décisive puis de son 150e but en championnat pour United.

Encore malmené en 2e période par le promu qui a touché la barre, United a trouvé l'énergie de prendre l'avantage en profitant d'un cadeau de Chester, le défenseur formé à Old Trafford qui avait ouvert la marque avant de tromper son propre gardien.

Titulaire pour la 1re fois depuis un an, le milieu Fletcher a lui bel et bien vécu un conte de fées lors du 10e match d'affilée des Mancuniens à l'extérieur sans défaite.

Enfin, après son redressement contre Southampton, Tottenham n'a pas réussi à offrir à son nouvel entraîneur Tim Sherwood une victoire à domicile. Les Spurs tenus en échec (1-1) par WBA (15e), leur malédiction à White Hart Lane se poursuit et les Londoniens, seulement 8e, restent à bonne distance des leaders.

cd/jgu

PLUS:hp