NOUVELLES

Tirs et incidents dans plusieurs quartiers de Bangui et près de l'aéroport

25/12/2013 04:35 EST | Actualisé 23/02/2014 05:12 EST

Des échanges de tirs ont éclaté mercredi matin en plusieurs secteurs de Bangui, avec notamment des tirs soutenus à proximité de l'aéroport, a-t-on appris de sources concordantes.

Après une nuit ponctuée de rafales isolées et sporadiques d'origine indéterminée, des tirs d'armes automatiques et des détonations ont été entendus en début de matinée au PK12, dans le nord de Bangui, selon des habitants, interrogés au téléphone.

Peu après l'incident, des éléments burundais de la force africaine patrouillaient dans le secteur, où l'on pouvait croiser sur les grands axes des miliciens anti-balaka (milices d'autodéfense chrétienne) avec des machettes à la main, a constaté un journaliste de l'AFP. Un cadavre gisait sur une avenue du quartier.

En milieu de matinée, des tirs nourris ont éclaté dans le secteur de l'aéroport, à proximité du centre de déplacés Don Bosco, selon un témoin. Les belligérants impliqués n'étaient pas clairement identifiés. Les tirs ont baissé d'intensité, mais la situation était tendue dans le secteur, a-t-on constaté.

Des tirs pouvaient également être entendus plus vers la sortie nord de Bangui, dans les quartiers de Gobongo et Galabadja.

Les violences interreligieuses ont fait près d'un millier de morts depuis trois semaines, à Bangui et en province, dans des exactions de l'ex-rébellion Séléka et des attaques des anti-balaka. Après un court répit, ces violences ont repris en fin de semaine dernière dans la capitale, où les tensions intercommunautaires restent très vives et la situation extrêmement volatile, multitude d'incidents qui éclatent à intervalles réguliers au coeur des quartiers.

xbs-hba/de

PLUS:hp