NOUVELLES

Le pape François prononce sa première bénédiction «urbi et orbi» au Vatican

25/12/2013 11:25 EST | Actualisé 24/02/2014 05:12 EST

VATICAN, État de la Cité du Vatican - Dans sa toute première bénédiction «urbi et orbi», le pape François a appelé mercredi à un monde meilleur, priant pour la protection des chrétiens persécutés et des femmes victimes de violence, pour la paix au Proche-Orient et en Afrique et pour la dignité des réfugiés fuyant la misère et les conflits un peu partout à travers le monde.

Le Saint-Père a livré son discours de Noël «pour la ville et le monde» devant une foule enthousiaste de 70 000 fidèles à la basilique Saint-Pierre de Rome.

Entre autres endroits du monde ravagés par des conflits, le pape François, âgé de 77 ans, a évoqué la guerre civile en Syrie et les violences au Soudan du Sud, en République centrafricaine, au Nigeria et en Irak.

Le pape, qui prononçait son premier discours de Noël depuis son élection au titre de souverain pontife, en mars, a souligné que la paix véritable ne se résumait pas qu'à l'équilibre des forces en opposition, pas plus qu'à une simple façade masquant les conflits et les divisions.

La paix, a-t-il poursuivi, exige plutôt un engagement quotidien.

En référence aux attaques contre les chrétiens dans certains pays d'Afrique et du Proche-Orient, le pape a dit prier pour que Dieu accorde sa protection à tous ceux qui sont «persécutés en son nom».

Il a aussi ajouté, dans une remarque spontanée, qu'il invitait également les agnostiques à se joindre à son souhait d'une paix universelle.

PLUS:pc