NOUVELLES

Japon: le Premier ministre Abe visite le sanctuaire Yasukuni (AFP)

25/12/2013 09:38 EST | Actualisé 24/02/2014 05:12 EST

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, s'est rendu jeudi au sanctuaire Yasukuni où sont honorés des morts pour la patrie, un geste qu'aucun chef du gouvernement nippon en exercice n'avait osé depuis plus de sept ans.

Cette visite impromptue en fin de matinée risque de susciter l'ire des voisins chinois et coréens pour qui le Yasukuni est le symbole du passé militariste japonais.

Suivies par des caméras de TV à bord d'hélicoptères, les voitures du Premier ministre et de ses services de sécurité ont parcouru plusieurs kilomètres au coeur de Tokyo pour se rendre jusqu'à ce lieu de culte.

Arrivé sur place habillé d'une veste queue de pie noire, d'une chemise blanche, d'un pantalon gris et d'une cravate beige-marron, M. Abe est entré à l'intérieur du sanctuaire, toujours devant les caméras.

Deux bouquets de fleurs blanches, avec la mention "Shinzo Abe, Premier ministre" l'attendaient.

Il a prié quelques instants pour les Japonais décédés pour la patrie au cours des guerres modernes.

Cette visite est une surprise pour beaucoup de Japonais. Elle est effectuée exactement un an après le retour au pouvoir de M. Abe qui s'était abstenu de se rendre au Yasukuni lors de son premier mandat en 2006-2007.

kap/abl

PLUS:hp