NOUVELLES

Irak: deux attentats visant les chrétiens le jour de Noël font au moins 37 morts

25/12/2013 05:28 EST | Actualisé 24/02/2014 05:12 EST

BAGDAD - Les célébrations de Noël au Moyen-Orient ont été assombries par deux attentats meurtriers survenus à Bagdad, en Irak, mercredi.

Lors d'une des deux attaques, un véhicule piégé a explosé près d'une église dans le quartier de Dora, dans le sud de Bagdad, faisant au moins 26 morts et 38 blessés, selon la police.

Plus tôt dans la journée, deux bombes ont explosé simultanément dans un marché en plein air du quartier chrétien d'Athorien, tuant 11 personnes, en plus de faire 21 blessés, a indiqué la police.

Le chef de l'Église catholique chaldéenne en Irak, le patriarche Louis Sako, a précisé que le véhicule piégé avait explosé après la messe de Noël, mais qu'aucun fidèle n'avait été touché. Le patriarche ne pense pas que l'église était la cible de l'attentat.

Les attaques n'ont pas été immédiatement revendiquées, mais la petite communauté chrétienne d'Irak, qui compte de 400 000 à 600 000 personnes, a souvent été ciblée par les extrémistes d'Al-Qaïda et d'autres groupes insurgés qui considèrent les chrétiens comme des hérétiques.

Un responsable médical a confirmé le bilan des victimes établi par la police. Tous les responsables ont réclamé l'anonymat parce qu'ils n'étaient pas autorisés à s'adresser aux médias.

Ces attentats le jour de Noël surviennent alors que les forces de sécurités irakiennes mènent une opération d'envergure contre des insurgés retranchés dans le désert de l'ouest du pays, près de la frontière syrienne.

Le mois de décembre a été meurtrier en Irak, alors que 441 personnes ont trouvé la mort dans différents attentats. Selon les Nations unies, au moins 8000 Irakiens ont été tués dans des attaques depuis le début de l'année.

PLUS:pc