NOUVELLES

Honduras/présidentielle: la Cour suprême rejette un recours en annulation

25/12/2013 12:31 EST | Actualisé 23/02/2014 05:12 EST

La Cour suprême de justice du Honduras a annoncé mardi qu'elle rejetait un recours en annulation pour fraudes de l'élection présidentielle du 24 novembre introduit par l'ex-président de gauche Manuel Zelaya qui a immédiatement reconnu la défaite de son parti.

Libre, le parti de Manuel Zelaya, qui présentait l'épouse de ce dernier, Xiomara Castro, a reconnu la victoire de Juan Orlando Hernandez (droite) au scrutin du mois dernier.

"Nous avons pris la décision de reconnaître la victoire contestée et sans transparence" du candidat du parti au pouvoir, a déclaré à l'AFP M. Zelaya interrogé sur la décision de la Cour suprême de justice de rejeter le recours contre les résultats officiels.

M. Zelaya, coordinateur général du parti Liberté et Refondation (Libre) et ex président déchu en 2009, a présenté la semaine passée un ultime recours après avoir épuisé toutes les procédures administratives devant le tribunal suprême électoral (TSE) pour obtenir l'annulation des élections générales entachées, selon lui, de fraudes.

Le parti Libre a notamment contesté 3.604 des 16.135 procès-verbaux de clôture de scrutin.

Le 12 décembre, le TSE avait officiellement proclamé Juan Orlando Hernandez (droite) président de la République.

str-mis/spc/abl/mf

PLUS:hp