NOUVELLES

Un Israélien travaillant sur la frontière avec Gaza tué par un tir palestinien

24/12/2013 08:56 EST | Actualisé 23/02/2014 05:12 EST

Un Israélien travaillant sur la clôture frontalière entre Israël et la bande de Gaza a été tué mardi par un tir palestinien, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu promettant des représailles à ce "très grave incident".

"Un sniper de Gaza a tiré sur un civil israélien au cours d'une opération d'entretien de la barrière de sécurité au nord de la bande de Gaza. Le civil a été blessé et évacué vers un hôpital par l'armée de l'Air israélienne", a annoncé l'armée israélienne dans un communiqué.

"Il a été déclaré mort à son arrivée", a déclaré à l'AFP une porte-parole de l'hôpital Soroka, à Beersheva, dans le sud d'Israël.

Des témoins dans la bande de Gaza ont affirmé que des combattants palestiniens avaient tiré au mortier sur des véhicules militaires israéliens à l'est de la frontière, près de la localité israélienne de Nahal Oz, faisant état de l'évacuation d'un blessé en ambulance.

Un Palestinien de 18 ans a ensuite été blessé à la jambe par des tirs israéliens dans le nord de la bande de Gaza, selon un porte-parole des services d'urgences du territoire palestinien gouverné par le Hamas, Achraf al-Qoudra.

"Il s'agit d'un très grave incident et nous ne le laisserons pas sans réponse", a déclaré M. Netanyahu après avoir appris qu'un Israélien avait été grièvement blessé à la frontière.

"Notre politique jusqu'à présent a été d'agir préventivement et de riposter avec force, et c'est ainsi que nous ferons cette fois aussi", a-t-il indiqué lors d'une visite à Sderot, une ville toute proche de la bande de Gaza, selon un communiqué de ses services.

Les incidents se sont multipliés ces derniers jours à la frontière entre Israël et la bande de Gaza.

Un Palestinien a été grièvement blessé lundi soir par des tirs israéliens près de la frontière avec Israël.

Un autre avait été tué vendredi par des tirs israéliens dans le nord de la bande de Gaza et un troisième blessé par balle samedi dans le sud de l'enclave palestinienne.

Le Centre palestinien pour les droits de l'Homme (PCHR), basé à Gaza, a affirmé dimanche que le Palestinien tué vendredi avait été touché alors qu'il ramassait des matériaux de construction près de la frontière.

Selon l'armée, les militaires israéliens ont ouvert le feu sur ces Palestiniens après des incidents à la frontière, dont des tentatives de placer des explosifs près de la barrière.

jjm-az-sst/hj/faa

PLUS:hp