NOUVELLES

Un diplomate japonais inculpé pour l'incendie de son ambassade en RDC

24/12/2013 03:49 EST | Actualisé 22/02/2014 05:12 EST

Un diplomate japonais a été inculpé mardi pour avoir mis le feu à l'ambassade nippone de Kinshasa dans le but de cacher la disparition de 260.000 dollars de la caisse.

Shinya Yamada, 30 ans, était troisième secrétaire à l'ambassade du Japon en République démocratique du Congo (RDC) où un incendie s'est déclenché au mois de juin dernier.

Soupçonné d'avoir provoqué ce sinistre, il a été arrêté début décembre dans la capitale nippone et, mardi, le parquet de Tokyo l'a mis en examen pour avoir versé de l'essence dans les bureaux de l'ambassade et l'avoir enflammée.

D'après la presse japonaise, M. Yamada a reconnu devant la police avoir voulu brûler la mission diplomatique, afin de détruire des preuves montrant qu'il avait détourné de l'argent public.

Bon client des casinos de Kinshasa, il aurait utilisé quelque 260.000 dollars de l'ambassade pour financer sa dépendance au démon du jeu, toujours selon les médias. Il aurait aussi régulièrement emprunté de l'argent à ses collègues de travail.

oh/hg/pn/kap/fw

PLUS:hp