NOUVELLES

Soudan du Sud: Kerry a exhorté Machar à négocier avec Kiir

24/12/2013 10:07 EST | Actualisé 23/02/2014 05:12 EST

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a exhorté mardi l'ancien vice-président sud-soudanais Riek Machar à cesser les hostilités armées et à négocier avec son rival, le président Salva Kiir, a indiqué à l'AFP un responsable américain.

Le chef de la diplomatie américaine l'a "pressé de mettre en oeuvre un cessez-le-feu et de commencer des pourparlers politiques", a déclaré ce fonctionnaire américain, rendant compte d'une conversation téléphonique ce mardi entre MM. Kerry et Machar.

Ce dernier avait révélé plus tôt dans un entretien à la radio française RFI s'être entretenu avec M. Kerry au téléphone.

Il y a affirmé être "prêt à engager des pourparlers", en Ethiopie, avec le chef de l'Etat Salva Kiir, après des combats meurtriers qui ont fait des centaines de milliers de déplacés.

Le Soudan du Sud est en proie à un conflit armé depuis que le président Kiir a accusé le 15 décembre son ancien vice-président, limogé en juillet, de tentative de coup d'Etat.

Riek Machar dément, accusant Salva Kiir de vouloir éliminer ses rivaux, mais ses hommes ont depuis pris deux capitales régionales stratégiques, celles de Bor, dans l'Etat chroniquement instable du Jonglei, et de Bentiu, dans celui d'Unité, riche en pétrole.

Au moins 45.000 civils sud-soudanais ont trouvé refuge dans des bases onusiennes débordées, dont 20.000 dans la seule capitale Juba, a indiqué l'ONU mardi. Face à l'ampleur de la crise, le chef de l'ONU Ban Ki-moon a recommandé au Conseil de sécurité de renforcer de 5.500 hommes le contingent de quelque 7.000 Casques bleus déjà présent dans le pays.

Les Etats-Unis, parrains de l'indépendance du Soudan du Sud en juillet 2011, sont très impliqués diplomatiquement avec plusieurs interventions du président Barack Obama, des appels de M. Kerry et la visite lundi de leur envoyé spécial Donald Booth, lequel a rencontré le président Kiir.

Washington a également évacué quelque 400 de ses ressortissants et déployé à Djibouti 150 Marines et des appareils militaires.

nr/gde

PLUS:hp