BIEN-ÊTRE
12/12/2013 11:13 EST | Actualisé 23/02/2014 05:12 EST

Une nouvelle solution pour éliminer la dyslexie

Peter Dazeley via Getty Images

Un enfant dyslexique peut avoir de sérieux troubles d’apprentissage. Dans le but de « guérir » ce trouble d’association des lettres et des sons, le psychologue Bart Boers, de l’Université catholique de Louvain, située en Belgique, apporte de nouvelles informations.

La science a toujours revendiqué que la dyslexie est le résultat d’informations mal stockées. Néanmoins, Boers rapporte, selon Top Santé, que ce serait en réalité la connectivité donnant accès à ces informations qui causerait le trouble dyslexique.

En d’autres termes, les connexions analysant la phonétique seraient inaccessibles. Les tests portés dans le cadre de la recherche ont analysé l’imagerie par résonnance magnétique du cerveau de 45 étudiants, dont 23 étaient dyslexiques.

Les résultats ont démontré que l’information phonétique était stockée de la même façon, tant par les participants atteints de dyslexie que les autres. Or, lorsqu’il s’agissait d’isoler les phonèmes (unités du son), les caractéristiques désordonnées de la dyslexie se manifestaient par l’incapacité de certaines zones du cerveau à traiter l’information.

Boers compte bien poursuivre sa recherche et prouver que l’on peut rétablir la connectivité des régions défectueuses du cerveau par stimulation électromagnétique.

S’il a raison, le traitement pourrait être prometteur pour aider les enfants qui ont des troubles d’apprentissage reliés à cette affection.

À VOIR AUSSI:

Les sources de distraction au travail

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.