NOUVELLES

Plus de 32 000 foyers toujours sans électricité; la grande majorité en Estrie

24/12/2013 02:41 EST | Actualisé 22/02/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Quelque 400 techniciens d'Hydro-Québec ont été rapatriés dans les régions de l'Estrie et de la Montérégie, lundi, pour raccorder les milliers d'abonnés qui sont toujours privés d'électricité.

À 2 h mardi matin, 32 853 foyers étaient toujours sans courant, dans l'ensemble du Québec.

La grande majorité des interruptions de service se situaient en Estrie, où plus de 23 000 clients d'Hydro-Québec attendaient toujours d'être raccordés au réseau, dont plus de 11 000 dans la MRC de Memphrémagog. Comme c'était le cas dimanche, les citoyens du canton de Magog sont particulièrement affectés, avec quelque 3000 clients toujours dans le noir.

Sur le territoire de la ville de Sherbrooke, Hydro-Sherbrooke rapportait 80 pannes isolées, ce qui représentait environ 2500 clients privés d'électricité.

Un porte-parole d'Hydro-Sherbrooke a indiqué, lundi en soirée, que certains d'entre eux pourraient devoir patienter jusqu'à jeudi avant d'être rebranchés.

Une équipe de deux monteurs de lignes d'Hydro-Jonquière viendra prêter main-forte, mardi, à la centaine d'employés qui travaillent à rétablir la situation.

En Montérégie, par ailleurs, environ 9300 abonnés patientaient avant le retour de l'électricité.

Danielle Chabot, porte-parole d'Hydro-Québec, s'attendait à ce qu'une majorité de clients soient rebranchés au réseau d'ici la fin de la soirée lundi.

«Tous les efforts sont déployés mais on ne peut rien promettre car c’est difficile en certains endroits isolés», a précisé Mme Chabot.

Ces secteurs plus isolés devront vraisemblablement patienter jusqu'à la veille de Noël.

Les précipitations qui ont sévi dans le sud du Québec tôt dimanche matin ont causé de nombreux bris d'équipement.

«Il faut rappeler qu’au cours de l’événement, plus de 176 000 clients ont été privés d’électricité (...) et la météo n’était pas vraiment de notre côté puisque nous avons eu droit à des épisodes de verglas, de grésil et de neige, ce qui a rendu le travail de nos équipes difficile», a précisé la porte-parole de la société d'État.

PLUS:pc