NOUVELLES

L'Egypte depuis la destitution de Mohamed Morsi

24/12/2013 06:32 EST | Actualisé 23/02/2014 05:12 EST

Principaux événements en Egypte depuis la destitution le 3 juillet par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi.

--JUILLET 2013--

- 3: Le ministre de la Défense et chef de l'armée, le général Abdel Fattah al-Sissi, annonce que le président de la Haute cour constitutionnelle Adly Mansour prend la direction du pays, écartant de fait Mohamed Morsi, dont des millions de manifestants ont réclamé le départ le 30 juin.

Celui-ci appelle ses partisans à défendre sa "légitimité" avant d'être arrêté.

- 5: Le Guide suprême des Frères musulmans Mohammed Badie appelle à se mobiliser "par millions" jusqu'au retour au pouvoir de Morsi et dénonce un "coup d'Etat militaire". Plus de 37 morts.

- 8: 57 morts lors d'un rassemblement pro-Morsi devant la Garde républicaine au Caire. Les Frères musulmans dénoncent un "massacre" et appellent au "soulèvement".

- 9: "Déclaration constitutionnelle" fixant le cadre de la transition politique et des échéances électorales, rejetée par les Frères musulmans.

- 16: Nouveau gouvernement, dont sont absents les partis islamistes. Le général Sissi demeure ministre de la Défense et occupe le poste de vice-Premier ministre.

- 27: 81 civils et un policier tués lors d'affrontements au Caire.

--AOUT--

- 14: Selon les autorités, 627 personnes périssent dans la dispersion d'un campement pro-Morsi sur la place Rabaa al-Adawiya, des dizaines d'autres sur la place Nahda. 43 policiers sont tués (Intérieur).

Etat d'urgence déclaré, couvre-feu imposé dans la moitié des provinces.

- 15: La police est autorisée à tirer sur les manifestants attaquant les forces de l'ordre ou des biens publics.

- 16: Le pouvoir dit se battre contre un "complot terroriste" des Frères musulmans. Près de 200 morts, plus d'un millier d'islamistes arrêtés.

- 19: Au moins 26 policiers tués dans le Sinaï, dont 25 dans l'attentat le plus meurtrier contre les forces de l'ordre depuis des années.

- 20: Arrestation du Guide suprême des Frères musulmans Mohamed Badie.

--SEPTEMBRE--

- 5: Le ministre de l'Intérieur échappe à un attentat au Caire.

- 23: Une semaine après le gel des avoirs des dirigeants de la confrérie, interdiction des "activités" des Frères musulmans et confiscation de leurs biens. En octobre, le gouvernement retire la confrérie de la liste des ONG autorisées.

--OCTOBRE--

- 6: Une soixantaine de morts dans des heurts qui éclatent lorsque des islamistes tentent de se diriger vers la place Tahrir au Caire.

--NOVEMBRE--

- 3: Le secrétaire d'Etat américain John Kerry affirme que son pays est déterminé à continuer à travailler avec l'Egypte, lors de sa première visite depuis la destitution de M. Morsi. Washington avait gelé en rétorsion une partie de son aide, essentiellement militaire.

- 4: Première apparition publique de Mohamed Morsi à l'occasion de l'ouverture de son procès pour incitation au meurtre de manifestants devant son palais présidentiel fin 2012.

- 14: Fin de l'état d'urgence.

- 20: 11 soldats tués dans un attentat à la voiture piégée dans le Nord-Sinaï.

- 24: Promulgation d'une loi interdisant toute manifestation n'ayant pas obtenu l'aval du ministère de l'Intérieur.

--DECEMBRE--

- 1er: La Constituante approuve le projet de nouvelle Constitution renforçant le rôle politique de l'armée. Un référendum sur le texte est programmé les 14 et 15 janvier 2014.

- 22: La justice condamne trois figures de la révolte anti-Moubarak à des peines de prison pour "manifestation illégale".

- 24: Un attentat à la voiture piégée visant la police fait 15 morts à Mansoura, chef-lieu de la province de Daqahleya (100 km au nord du Caire). Le ministre de l'Intérieur promet "d'éliminer les terroristes". Les Frères musulmans montrés du doigt condamnent l'attaque, ensuite renvendiquée par un groupe jihadiste basé dans le Sinaï, Ansar Beit al-Maqdess.

acm-kd/pj/sbh/sw

PLUS:hp