NOUVELLES

La LNH a maintenu la suspension de 15 matchs imposée à Shawn Thornton

24/12/2013 12:27 EST | Actualisé 23/02/2014 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Le commissaire de la Ligue nationale de hockey, Gary Bettman, a maintenu mardi la suspension de 15 matchs imposée à l'attaquant des Bruins de Boston Shawn Thornton par le Département de sécurité des joueurs.

Thornton a été suspendu pour s'en être pris à Brooks Orpik, des Penguins de Pittsburgh, au cours de la rencontre disputée le 7 décembre dernier. Thornton avait alors attaqué Orpik de dos, le faisant trébucher sur la glace avant de lui asséner plusieurs coups de poing au visage. Il avait écopé d'une inconduite de partie pour son geste.

Orpik avait alors perdu conscience et souffre depuis d'une commotion cérébrale. Son nom a été inscrit sur la liste des blessés par les Penguins.

Le vice-président à la sécurité des joueurs, Brendan Shanahan, avait initialement suspendu Thornton le 14 décembre, à la suite d'une audience au cours de laquelle le redresseur de torts des Bruins a été invité à expliquer son geste. Deux jours plus tard, Thornton a annoncé son intention d'en appeler de cette suspension.

Convoqué pour une nouvelle audience aux bureaux de la LNH le 20 décembre, Thornton aura finalement été incapable de convaincre le commissaire Bettman de réduire sa suspension.

Selon la convention collective, cette sanction privera Thornton de plus de 84 000 $ US en salaire non versé. Cette somme sera plutôt portée au fonds d'aide pour les joueurs retraités dans le besoin.

Thornton et l'Association des joueurs de la LNH ont toujours le loisir de porter cette décision en appel devant un arbitre indépendant. Ils ont sept jours pour prendre leur décision.

«Nous respectons le processus en place, qui nous a permis d'assister à l'audience avec le commissaire Bettman afin de démontrer notre appui envers Shawn, a indiqué le directeur général des Bruins, Peter Chiarelli, par communiqué. Nous ne commenterons pas davantage ce dossier tant que Shawn n'aura pas épuisé tous ses recours.»

L'attaquant des Sabres de Buffalo Patrick Kaleta est le seul joueur à avoir porté une décision en appel selon les règles de la convention collective actuelle et aucun joueur n'a porté sa cause devant un arbitre indépendant.

Bettman avait aussi maintenu la suspension de 10 matchs imposée à Kaleta pour une mise en échec illégale aux dépens du défenseur des Blue Jackets de Columbus Jack Johnson.

PLUS:pc