NOUVELLES

Israël bombarde Gaza, tuant une petite fille et faisant 10 blessés

24/12/2013 11:42 EST | Actualisé 23/02/2014 05:12 EST

Israël a lancé, mardi, une série de frappes aériennes contre des cibles dans la bande de Gaza en réaction à la mort par balles d'un civil israélien, tuant une petite fille et faisant 10 blessés, ont annoncé des responsables du Hamas.

Il s'agit du plus important épisode de violence à survenir dans cette zone explosive depuis novembre 2012, lorsque l'État hébreu et le Hamas s'étaient battus pendant huit jours. Les récents incidents menacent le cessez-le-feu qui a mis fin aux affrontements il y a 13 mois.

Une série d'explosions ont été entendues dans la ville de Gaza mardi après-midi. Un responsable du ministère de la Santé du Hamas, Ashraf al-Kidra, a précisé qu'un bombardement avait tué une fillette de 3 ans et blessé trois de ses proches, y compris deux autres enfants. Au total, 10 personnes ont été blessées, a-t-il indiqué, ajoutant qu'un second décès annoncé plus tôt était une erreur et que la victime, un homme, se trouvait à l'hôpital dans un état critique.

L'armée israélienne a procédé à ces frappes peu de temps après qu'un tireur de Gaza embusqué eut abattu un civil israélien qui effectuait des travaux d'entretien sur la barrière séparant les deux territoires.

Israël et le Hamas sont des ennemis jurés, mais les deux camps ont largement respecté le cessez-le-feu intervenu en novembre 2012. Cette trêve fut périodiquement mise à mal par des tirs de roquettes et d'obus de mortier en provenance de Gaza. Des extrémistes salafistes sont à blâmer pour la majorité de ces actes violents, mais Israël tient le Hamas responsable pour tout assaut à l'extérieur de ses frontières.

L'État hébreu a aussi récemment découvert des tunnels de contrebande partant de Gaza pour se rendre en Israël, et affirme qu'ils ont été creusés par des groupes de militants se préparant à lancer des attaques.

PLUS:pc