NOUVELLES

Brésil/intempéries: Rousseff survole l'Espirito Santo où 8 morts ont été recensés

24/12/2013 09:09 EST | Actualisé 23/02/2014 05:12 EST

La présidente brésilienne, Dilma Rousseff, a survolé mardi en hélicoptère l'Etat d'Espirito Santo (sud-est), le plus touché par de fortes pluies qui s'abattent depuis une semaine et ont fait au moins huit morts, 45 blessés et plus de 46.000 déplacés et sans-abri.

Avant de quitter Brasilia, la présidente a annoncé l'envoi de deux hélicoptères et de camions militaires pour distribuer vivres et médicaments aux victimes.

De dimanche à lundi, on a relevé 130 mm de précipitations dans la région métropolitaine de Vitoria, la capitale de l'Etat, et la Défense civile a alerté mardi sur la possibilité de nouvelles inondations en raison de la crue des rivières.

Le gouverneur de l'Etat, Renato Casagrande, a décrété samedi l'état d'urgence dans toute la région, frontalière avec Rio de Janeiro.

Selon les autorités, 45 des 78 communes de l'Espirito Santo ont été touchées par les pluies, inondations et éboulements de terrain. Des routes sont coupées et des ponts se sont écroulés.

Un autre État du sud-est, Minas Gerais, a été fortement touché par les pluies également qui ont fait 15 morts depuis octobre, le dernier en date lundi, un homme retrouvé noyé dans sa voiture.

Selon la Défense civile, 24 des 64 communes de l'Etat sont touchées et 700 personnes ont du abandonner leur maison.

Début décembre un violent orage s'était soldé par 16 morts et la destruction de 200 maisons à Lajedinho, dans l'Etat de Bahia (nord-est).

ym/cdo/fw

PLUS:hp