NOUVELLES

ATP - Murray ne voit pas la rivalité Lendl/Becker ressurgir

24/12/2013 02:16 EST | Actualisé 23/02/2014 05:12 EST

L'Ecossais Andy Murray a estimé mardi qu'il ne pensait pas que la rivalité entre son entraîneur Ivan Lendl et celui de Novak Djokovic, Boris Becker, allait reprendre sous une nouvelle forme alors qu'ils étaient rivaux lors des années 1980.

"Je ne pense pas que cette rivalité va ressurgir", a déclaré Murray au journal Gulf News alors qu'il doit participer à un tournoi-exhibition à Abou-Dhabi.

"Quand on est entraîneur, on ne peut pas influencé trop les joueurs. Une fois qu'un joueur est sur le court, les entraîneurs ne peuvent rien faire pour influer sur l'issue d'un match", a ajouté le vainqueur de Wimbledon 2013 qui avait dû mettre fin à sa saison en septembre en raison de douleurs au dos.

"C'est dans la préparation que les coaches peuvent faire une grande différence, on va voir comment cela va se passer", a-t-il ajouté.

Lendl est l'entraîneur de Murray depuis janvier 2012 et lui a permis de s'installer dans le Top 4 mondial avec ses victoires à l'US Open en 2012 et à Wimbledon en 2013, sans oublier un titre olympique en 2012.

Becker a rejoint à la surprise générale l'entourage de Djokovic la semaine dernière.

Durant leur carrière de joueurs, Lendl et Becker se sont affrontés à 22 reprises, avec 12 succès pour le Tchèque et 10 pour l'Allemand, mais Becker a infligé des défaites à Lendl en finale de Wimbledon 1986, l'US Open 1989 et l'Open d'Australie 1991.

dj/jr

PLUS:hp