NOUVELLES

Arafat empoisonné par Israël, pour une majorité de Palestiniens (sondage)

24/12/2013 12:20 EST | Actualisé 23/02/2014 05:12 EST

Une majorité de Palestiniens pensent que leur dirigeant historique Yasser Arafat a été empoisonné par Israël, selon un sondage publié mardi, qui souligne aussi le recul du Hamas islamiste face au Fatah du président Mahmoud Abbas.

Selon cette enquête du Palestinian Center for Policy and Survey Research (PSR) à Ramallah, 59% des Palestiniens considèrent Israël comme responsable de l'empoisonnement d'Arafat, 21% estimant qu'il a succombé à un empoisonnement par des Palestiniens ou des Palestiniens associés à des Israéliens.

De récentes analyses suisses et françaises ont décelé des quantités anormalement élevées de polonium sur la dépouille de Yasser Arafat, le laboratoire helvétique concluant à la probabilité de la thèse de l'empoisonnement, au contraire écartée par le rapport français.

Par ailleurs, le soutien au Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, s'est érodé, sans doute en raison des difficultés dans le territoire palestinien provoquées par la fermeture des tunnels de contrebande sous la frontière avec l'Egypte, selon le sondage.

En cas d'élections législatives immédiates, le Hamas obtiendrait 29% des voix, soit un recul de 2 points par rapport à la précédente enquête, en septembre, contre 40% pour le Fatah du président Mahmoud Abbas (+2 points), qui gouverne les zones autonomes de Cisjordanie.

Les causes de la mort d'Arafat le 11 novembre 2004 dans un hôpital militaire français n'ont jamais été élucidées, et nombre de Palestiniens soupçonnent Israël, qui a toujours nié, de l'avoir empoisonné, avec des complicités dans son entourage.

Ce sondage a été réalisé en face à face sur un échantillon de 1.270 adultes du 19 au 22 décembre en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, avec une marge d'erreur de 3%.

bur-sst/agr/hj

PLUS:hp