NOUVELLES

USA: le parquet accuse le gendre de Ben Laden de complicité avec Richard Reid

23/12/2013 05:34 EST | Actualisé 22/02/2014 05:12 EST

Le parquet fédéral de New York a accusé lundi le gendre d'Oussama ben Laden, poursuivi aux Etats-Unis pour terrorisme, de complicité avec Richard Reid, le Britannique qui avait tenter de faire exploser un vol Paris-Miami en 2001.

Au lendemain des attentats du 11-Septembre, Souleymane Abou Ghaith, 48 ans, avait notamment parlé au nom d'Al-Qaïda aux côtés de Ben Laden et d'Ayman al-Zawahiri, avertissant que "la tempête ne s'arrêterait pas".

Il a été inculpé cette année à New York de "complot visant à tuer des ressortissants américains". Son procès doit débuter le 3 février.

Vendredi, le parquet a ajouté à ce chef d'inculpation ceux de "conspiration visant à apporter un soutien matériel à des terroristes" et de "soutien matériel à des terroristes".

Lors d'une audience lundi, où il a plaidé non coupable, les procureurs ont en effet accusé Abou Ghaith de complicité avec Richard Reid.

Reid purge une peine de prison à vie aux Etats-Unis pour avoir tenté de faire exploser un vol Paris-Miami avec un explosif dissimulé dans sa chaussure en décembre 2001.

Abou Ghaith avait été arrêté fin janvier à Ankara, après avoir traversé la frontière avec l'Iran où il était installé avec sa famille depuis 2002. La Turquie l'a ensuite expulsé pour la Jordanie et c'est là qu'il a été arrêté par la CIA, selon ses avocats.

Marié à Fatima, une des filles de Ben Laden, Abou Ghaith aurait été au service d'Al-Qaïda de mai 2001 à 2002.

jm/gde/jca

PLUS:hp