NOUVELLES

N.-É. : le plan d'immobilisation est dévoilé

23/12/2013 02:27 EST | Actualisé 21/02/2014 05:12 EST

Le plan d'immobilisation de la Nouvelle-Écosse a été dévoilé, lundi, par la ministre des Finances, Diana Whalen.

Le plan d'immobilisation de 2014-2015 représente un investissement de 535 millions de dollars qui servira à renforcer les communautés de la Nouvelle-Écosse.

Des investissements dans les écoles, les hôpitaux, les autoroutes et la technologie sont prévus.

Un investissement de 94,6 millions de dollars permettra la construction de dix nouvelles écoles, plus modernes, et la rénovation de 18 autres en plus de l'achat de 70 nouveaux autobus scolaires.

L'École secondaire du Sommet sera dotée d'un programme des métiers de la construction, le premier offert en français en Nouvelle-Écosse.

Le directeur général du Conseil scolaire acadien provincial, Darrell Samson, est plus que satisfait de la rapidité d'exécution.

« On avait demandé le service essentiel pour nos élèves, on s'attendait qu'ils allaient étudier la proposition, mais on ne s'attendait pas à cette annonce juste avant Noël », explique-t-il.

240,8 millions de dollars seront investis dans les routes et les infrastructures, mais les néodémocrates s'inquiètent parce que les investissements dans ce secteur ont diminué depuis l'an passé.

Pour la première fois, le plan inclut un fonds de réserve de plus de 20 millions de dollars pour éviter les mauvaises surprises avec les dépassements de couts de certains projets.

Ce nouveau plan d'immobilisation ajoutera plus 100 millions à la dette, mais la ministre Whalen explique qu'il faut continuer de dépenser pour entretenir les structures existantes malgré le déficit.

PLUS:rc