NOUVELLES

Les meilleurs moments du Canada au Championnat mondial de hockey junior

23/12/2013 05:08 EST | Actualisé 22/02/2014 05:12 EST

Les 10 meilleurs moments du Canada au Championnat du monde de hockey junior.

1. 2005 — Un lock-out dans la LNH a permis au Canada d'aligner l'une des meilleures formations de son histoire à Grand Forks, au Dakota du Nord. Une équipe au sein de laquelle évoluaient Sidney Crosby, Ryan Getzlaf, Corey Perry, Shea Weber, Patrice Bergeron — le meilleur marqueur du tournoi —, et d'autres joueurs qui ont lessivé l'équipe russe, menée notamment par Alexander Ovechkin et Evgeni Malkin, 6-1 en finale.

2. 2009 — L'équipe canadienne, qui comprenait notamment John Tavares et Jordan Eberle, a effectué une remontée pour vaincre les États-Unis, puis la Suède 5-1, en finale, en route vers sa cinquième médaille d'or consécutive, à Ottawa. Parmi les joueurs qui se sont illustrés au cours de la finale se trouvent le Suédois Erik Karlsson, qui allait briller avec les Sénateurs, et l'éventuel défenseur étoile du Canadien P.K Subban.

3. 1985 — Le Canada et la Tchécoslovaquie ont entamé la dernière rencontre de la phase préliminaire avec des dossiers identiques de 5-0-1, avant que le tournoi n'instaure une ronde des médailles. Le dernier match a été marqué par un duel de gardien entre Craig Billington et Dominik Hasek. Ça s'est terminé 2-2, mais le Canada a décroché l'or en vertu de son différentiel de buts.

4. 1978 — Le Canada s'est contenté de la troisième position à Montréal. C'était la première fois que le Canada observait Wayne Gretzky jouer à la télévision. Il a dominé la colonne des marqueurs du tournoi, à l'âge de 16 ans.

5. 1987 — L'un des pires moments de l'histoire du hockey international canadien survient à Piestany. À l'aube du dernier match de la phase préliminaire en Tchécoslovaquie, l'Union soviétique était déjà éliminée de la ronde des médailles et le Canada avait besoin de l'emporter pour mériter la deuxième place. Tandis que le Canada menait 4-2 en deuxième période, une mêlée générale éclate. Les deux formations ont été disqualifiées.

6. 1988 — Après les déboires de Piestany, Theoren Fleury, Jimmy Waite et leurs compatriotes canadiens défont les Soviétiques 3-2, en route vers la conquête de l'or à Moscou.

7. 2010 — Le Canada, qui visait une sixième médaille d'or d'affilée, est passé bien près de réaliser son objectif, sauf qu'il s'est incliné grâce au filet de John Carlson en prolongation qui procurait une victoire crève-coeur de 6-5 aux États-Unis en finale, à Saskatoon. Eberle avait marqué deux buts, en désespoir de cause, dans les dernières minutes de jeu pour provoquer une période de surtemps.

8. 2011 — Le Canada avait de nouveau pratiquement un pied sur la plus haute marche du podium à Buffalo, alors qu'il menait 3-0 à l'aube de la troisième période de la finale, mais cinq filets consécutifs des Russes, menés par Evgeny Kuznetsov et Vladimir Tarasenko, ont transformé le rêve en cauchemar.

9. 1995 — Un autre lock-out dans la LNH a permis au Canada de compter sur ses meilleurs éléments, et ils n'ont pas déçu, car Jason Allison, Éric Dazé, Bryan McCabe et leurs compatriotes ont compilé une fiche de 7-0 qui leur a procuré l'or.

10. 1993 — Le premier trio des Suédois, formé de Peter Forsberg, Markus Naslund et Niklas Sundstrom, a réécrit le livre des records — Forsberg a notamment amassé 31 points — devant leurs partisans à Gavle, en Suède. Le Canada, mené par Paul Kariya et le gardien de but Manny Legace, a toutefois vaincu les favoris locaux 5-4 en finale pour s'adjuger la première de cinq médailles d'or consécutives.

PLUS:pc