NOUVELLES

Les centres commerciaux pris d'assaut

23/12/2013 06:02 EST | Actualisé 22/02/2014 05:12 EST

Beaucoup de gens effectuent leurs achats de Noël à la dernière minute. Les centres commerciaux ne désemplissaient pas ces derniers jours.

Notre journaliste Bahador Zabihiyan est allé constater le phénomène au Dix-30, dans la banlieue sud de Montréal, pour parler à ceux qui ont attendu au dernier moment pour acheter leurs cadeaux de Noël.

Chacun à son excuse pour magasiner à la dernière minute. Celle de Peter Gazesemian est toute simple, « dans le fond c'est la paresse là! », confie-t-il.

La semaine dernière, un Canadien sur cinq n'avait pas encore commencé à acheter ses cadeaux de Noël, selon des chiffres de la compagnie Visa.

Année après année, le 23 décembre demeure la journée la plus achalandée chez beaucoup de marchands, selon Rachel Jolicoeur, gestionnaire des programmes de l'association Interac. « Les achats qu'ils font, c'est pour l'épicerie, c'est l'alcool, les cadeaux dernière minute et l'essence pour la voiture ».

Toutefois, certains notent qu'il y a eu un certain ralentissement cette année, en terme d'achats.

« C'est sûr et certain que normalement on a beaucoup plus de clients cette année-ci, mais on n'est pas sûr si c'est la température ou si le marché est un peu plus bas par rapport aux années précédentes », dit Antero Linehares, gérant d'un magasin d'électronique..

Il faut dire que les magasins situés dans les centres commerciaux font face à de plus en plus de concurrence de la part des sites de ventes sur Internet.

Mais la majorité préfère encore se rendre directement aux magasins, quitte à passer à côté de certaines aubaines sur Internet. C'est le cas de Nathalie Aubret :« Si t'as des questions, ils peuvent te répondre, tandis que sur Internet tu sais pas quoi faire », dit-elle.

D'après le reportage de Bahador Zabihiyan

PLUS:rc