POLITIQUE

Bilan des partis d'opposition à Ottawa et les défis des chefs pour 2014

23/12/2013 12:46 EST | Actualisé 22/02/2014 05:12 EST
CP

OTTAWA - Alors que le chef du NPD Thomas Mulcair offre une solide performance au Parlement, c'est le chef des libéraux Justin Trudeau qui a attiré les foules en 2013 et continué à gagner des points dans les sondages. Les deux chefs auront ainsi des défis distincts pour démontrer qu'ils représentent la meilleure alternative à Stephen Harper en 2014.

Devenu chef du Parti libéral en avril 2013, Justin Trudeau est le chouchou des foules. Même ses supposées gaffes ne semblent pas trop l'écorcher.

Et le chef a été déclaré bon vainqueur des quatre élections complémentaires de novembre. Le Parti libéral a gardé ses deux châteaux-forts de Bourassa au Québec et de Toronto-Centre, et a augmenté ses appuis dans les deux circonscriptions manitobaines qui sont demeurées entre les mains des conservateurs.

Ses adversaires lui reprochent toutefois de ne pas encore avoir présenté de politiques pour le pays. La façon dont les électeurs accueilleront sa future plate-forme pourrait bien être le test du chef libéral, note la professeure de politique de l'Université McGill, Antonia Maioni.

De son côté, le Nouveau Parti démocratique (NPD) a une plate-forme politique bien développée.

Thomas Mulcair a aussi brillé lors de la période des questions sur le scandale des dépenses au Sénat, adoptant le rôle d'un redoutable avocat effectuant un contre-interrogatoire serré de Stephen Harper, pour le forcer à rendre des comptes. Et il connaît ses dossiers sur le bout de ses doigts.

Mais ses forces sur ces plans pourraient passer inaperçues, car la plupart des Canadiens n'écoutent pas la période des questions à la Chambre, note Mme Maioni.

Sa performance a toutefois contribué à la faire connaître auprès des médias anglophones et de leur public.

Pour l'année 2014, M. Mulcair doit trouver une façon de transférer cette énergie et cette force qu'il démontre au Parlement dans une stratégie gagnante auprès des électeurs, ajoute la professeure.

INOLTRE SU HUFFPOST

PLC: élection du nouveau chef le 14 avril 2013
THOMAS MULCAIR