NOUVELLES
20/12/2013 12:22 EST | Actualisé 19/02/2014 05:12 EST

Syrie: la dépouille du médecin britannique sera samedi au Liban (CICR)

La dépouille d'Abbas Khan, un médecin britannique décédé en prison en Syrie, sera transférée samedi à Beyrouth, a annoncé à l'AFP Simon Shorno, un porte-parole du Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Le transfert "est prévu pour demain matin, nous allons rapatrier le corps du Dr Khan vers la frontière et ensuite vers Beyrouth", a déclaré M. Shorno, précisant que les autorités syriennes devaient remettre le corps au CICR samedi matin.

Le vice-ministre syrien des Affaires étrangères Fayçal Moqdad avait auparavant assuré à l'AFP que le corps serait transporté à Beyrouth avant vendredi "au plus tard", mais M. Shorno n'a pas précisé les raison du retard.

M. Shorno a aussi assuré que le CICR n'avait "participé à aucune autopsie", alors que selon M. Moqdad, le CICR était présent lors d'une dernière autopsie jeudi.

Le gouvernement britannique a accusé les autorités syriennes d'être responsables de la mort de ce chirurgien orthopédique de 32 ans emprisonné depuis plus d'un an et sur le point d'être libéré. Selon Damas, le médecin détenu pour "activités non autorisées" a été retrouvé pendu dans sa cellule.

Une ONG syrienne a également accusé les autorités en expliquant que la thèse officielle du suicide avait déjà été souvent utilisée pour expliquer de nombreux décès sous la torture.

Abbas Khan avait travaillé pour l'ONG Human Aid UK en formant du personnel médical syrien en Turquie, avant de traverser la frontière et de se rendre à Alep, où il a été arrêté.

kam/ser/fcc/faa

PLUS:hp