NOUVELLES
20/12/2013 11:36 EST | Actualisé 19/02/2014 05:12 EST

Santa Claus, une "espèce invasive agressive", dans l'enclos du zoo de Prague

Trois hommes déguisés en Santa Claus vont passer les trois prochains jours dans un enclos du zoo de Prague, dans le cadre d'une initiative visant à défendre le très traditionnel "Jezisek", l'Enfant Jésus, qui distribue les cadeaux aux enfants tchèques depuis des siècles.

Depuis la chute du communisme, l'homme à l'imposante barbe blanche vêtu d'un manteau rouge importé des Etats-Unis fait une invasion massive dans les spots publicitaires et les magasins tchèques.

Santa Claus constitue une "espèce invasive très agressive", a estimé le porte-parole du zoo de Prague, Michal Stastny, en présentant cette initiative à la presse.

Toutes les heures, les occupants de l'enclos seront nourris, notamment de frites, de hamburgers et de Coca-Cola, a de son côté dit le directeur du zoo, Miroslav Bobek.

La République tchèque est très attachée à la tradition de "Jezisek", malgré sa réputation de pays athée. Selon une enquête, Santa Claus gêne quelque 80% des Tchèques.

Le pays a déjà résisté par le passé à un autre vieillard barbu étranger, le "Died Moroz" ("Le grand-père Gel") d'origine soviétique.

Cet intrus était arrivé après la prise du pouvoir par les communistes en 1948. Les enfants tchèques avaient alors appris avec surprise que les poupées, trains électriques et autres petites voitures n'étaient pas déposés sous leur sapin par un enfant né dans une crèche à Bethléem, mais par un vieil homme venu de l'Est.

jma/mrm/plh

PLUS:hp