NOUVELLES
20/12/2013 12:01 EST | Actualisé 19/02/2014 05:12 EST

Le FMI débloque 83,5 millions d'euros pour Chypre

Le FMI a annoncé vendredi avoir débloqué un prêt de 83,5 millions d'euros en faveur de Chypre dans le cadre du plan de sauvetage international de 10 milliards d'euros accordé au pays en mars.

Plombé par ses banques, l'île méditerranéenne avait dû faire appel à l'aide du Fonds monétaire international et de l'Union européenne, devenant alors le quatrième pays de la zone euro sous assistance financière internationale.

En contrepartie, Nicosie a dû fermer la 2e banque du pays et restructurer la première --faisant perdre aux déposants entre 47,5 et 100% de leurs avoirs au-delà de 100.000 euros--, tout en s'engageant à des coupes budgétaires drastiques et à des privatisations.

Satisfait de la mise en oeuvre des réformes, le conseil d'administration du FMI, qui représente ses 188 Etats-membres, a donné vendredi le feu vert à ce nouveau versement, portant à 250 millions d'euros le montant total débloqué depuis mars par l'institution, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Ce versement était attendu après le satisfecit accordé à Chypre en novembre par les bailleurs de fonds de la troïka (UE-BCE-FMI) qui ont estimé que le programme était sur "les rails".

Echaudé par le précédent grec, le FMI s'était engagé avec hésitation dans ce nouveau plan de sauvetage en zone euro et n'avait contribué qu'à hauteur d'un milliard d'euros sur trois ans, laissant le soin l'Europe de financer le reste du programme.

jt/sl/rap

PLUS:hp