NOUVELLES
20/12/2013 12:08 EST | Actualisé 19/02/2014 05:12 EST

La Bolivie expulse une ONG danoise accusée d'ingérence politique

La Bolivie a annoncé vendredi l'expulsion de l'ONG danoise Ibis, accusée d'ingérence politique contre le gouvernement du président Evo Morales, particulièrement dans les zones rurales du pays.

"Notre gouvernement a décidé d'expulser l'organisation non gouvernementale danoise Ibis" qui "travaille contre les interêts politiques du gouvernement de Bolivie", a déclaré le Secrétaire général de la Présidence bolivienne, Juan Ramon Quintana lors d'une conférence de presse.

L'ONG, qui travaille notamment avec les communautés indigènes dans les domaines de l'éducation et du changement climatique, est présente dans le pays depuis les années 60.

"Nous en avons assez de tolérer l'ingérence politique d'Ibis en Bolivie. Nous sommes fatigués de tolérer qu'Ibis attise les conflits internes entre les organisations indigènes", a ajouté M. Quintana.

En mai dernier, le président bolivien Evo Morales avait expulsé l'agence américaine pour le développement international USAID, présente en Bolivie depuis 1964.

L'USAID se trouvait en Bolivie en raison "d'objectifs politiques et non pour des objectifs sociaux", avait estimé M. Morales, une des figures de la gauche radicale latino-américaine.

En 2008, la Bolivie avait aussi expulsé l'ambassadeur des Etats-Unis et l'agence antidrogue américaine DEA en les accusant de s'immiscer dans la vie politique bolivienne.

jac/ms/ag/ai

PLUS:hp