NOUVELLES
20/12/2013 11:10 EST | Actualisé 19/02/2014 05:12 EST

France : mise en examen d'un cannibale présumé

Un ancien militaire français soupçonné d'avoir mangé mi-novembre le coeur et la langue d'un nonagénaire dans un village du sud-ouest de la France a été mis en examen vendredi pour assassinat et atteinte à l'intégrité d'un cadavre, a-t-on appris auprès du parquet.

Jérémy Rimbaud, ex-caporal de 26 ans, a également été mis en examen pour tentative d'assassinat sur un autre homme qu'il avait agressé le même jour, a indiqué le vice-procureur de Pau, Sébastien Ellul. Selon le magistrat, l'ancien soldat a été placé sous mandat de dépôt, mais va rester interné dans un établissement psychiatrique spécialisé, où il se trouve depuis le 21 novembre.

Le jeune homme avait reconnu devant les enquêteurs, juste après le drame du 15 novembre, avoir tué un retraité de 90 ans à Nouilhan, un village de 200 habitants, en lui fracassant le crâne avec un outil métallique. Le même jour, il avait également agressé un autre homme avec le même objet.

En état de "délire mystique", il avait dit aux enquêteurs avoir "obéi à un message d'origine supérieure", affirmant avoir prélevé et mangé le coeur et la langue de sa victime.

Les investigations ont confirmé les déclarations de cet ancien soldat mais le mystère reste entier sur ce qui a pu faire basculer dans le cannibalisme ce militaire du rang sans reproche qui avait fait plusieurs missions en Afghanistan.

Selon des sources concordantes, "il aurait été traumatisé" par ses missions qui auraient généré chez lui un stress post-traumatique.

cor-dsa/blb/sym

PLUS:hp