NOUVELLES
19/12/2013 02:47 EST | Actualisé 18/02/2014 05:12 EST

Un système de coussins gonflables est testé auprès des skieurs alpins de la CM

VAL GARDENA, Italie - Un système de coussins gonflables qui pourrait avoir un énorme impact sur la sécurité en ski alpin est mis à l'essai pour la première fois sur le circuit de la Coupe du monde cette semaine.

L'Italien Werner Heel et le Canadien Jan Hudec ont porté ces coussins gonflables derrière leur cou lors d'une descente d'entraînement jeudi.

En partenariat avec la Fédération internationale de ski (FIS), le manufacturier italien Dainese a amassé des données auprès des skieurs depuis quatre ans afin de trouver l'algorithme exact qui permettrait au système de se déployer au bon moment — en d'autres mots, au moment où un skieur perd le contrôle.

«Nous sommes très près du but», a mentionné le directeur de la Coupe du monde de ski alpin masculin Guenter Hujara.

Un maximum de six skieurs vont porter ce système de coussins gonflables pendant les descentes d'entraînement d'ici la fin du calendrier. Il n'a toutefois pas été approuvé pour les épreuves officielles.

Un système similaire est appliqué pour les courses de motos depuis 2009.

Dans les courses de motos, le système de coussins gonflables se déploie lorsque le corps du pilote quitte la moto avec une rotation vers l'avant. Le problème, en ski alpin, c'est que le moment exact où l'athlète perd complètement le contrôle varie d'une chute à l'autre.

Dainese a amassé des informations auprès des skieurs en logeant des puces spéciales dans leurs protecteurs dorsaux pour enregistrer la vitesse, l'angle de rotation, l'accélération et d'autres informations connexes.

Les skieurs portent ces puces depuis quatre ans, mais c'est la première fois qu'un d'entre eux revêt un système de coussins gonflables sur une piste de la Coupe du monde.

«C'est un pas de géant», a déclaré Vittorio Cafaggi, le directeur du développement stratégique de Dainese.

Aucun coussin gonflable ne s'est déployé jeudi, puisque ni Heel, ni Hudec n'a été victime d'une chute.

PLUS:pc