NOUVELLES
19/12/2013 10:49 EST | Actualisé 18/02/2014 05:12 EST

Un producteur chinois condamné pour les blessures de 2 enfants brûlés par un ami

PÉKIN, Chine - Un tribunal chinois a jugé que le producteur d'un populaire dessin animé pour enfants était en partie responsable pour les blessures dont ont souffert deux enfants, attachés à un arbre et brûlés par leur ami qui voulait reproduire une scène de l'émission, a rapporté jeudi l'agence de presse officielle de l'État.

Deux frères âgés de quatre et sept ans, de la province orientale de Jiangsu, ont été gravement brûlés en avril par leur ami de 10 ans qui voulait reproduire une scène de l'émission «Xi Yangyang & Hui Tailang», ce qui se traduit par «Gentille chèvre et gros, gros loup», selon l'agence Xinhua.

L'aîné des frères a été brûlé à 80 pour cent et son petit frère à 40 pour cent.

Ce dessin animé, populaire tant auprès des adultes que des enfants, met en scène un loup qui chasse une chèvre et tente, en vain, de la garder captive.

On y voit notamment des scènes où la chèvre est submergée dans l'eau bouillante et où elle reçoit des chocs électriques. La femme du loup, quant à elle, frappe régulièrement son mari sur la tête avec une poêle parce qu'il n'a pas réussi à ramener la chèvre pour souper.

Les tuteurs légaux de Shun Shun, le garçon qui a brûlé ses amis, et le producteur, Creative Power Entertaining Co. Ltd. sont conjointement responsables pour les blessures des garçons, a tranché la cour.

Les tuteurs de Shun Shun devront payer 60 pour cent de la compensation et la compagnie paiera 15 pour cent. Le jugement ne précise pas qui paiera le reste.

L'agence Xinhua n'a pas révélé le montant total de la compensation, mais d'autres médias affirment que la compagnie devra donner 39 000 yuan (6800 $ CAN) dans cette poursuite civile intentée par la famille des deux garçons.

Un avocat de la firme de Pékin Yingke spécialisé dans les dossiers médiatiques, Hao Rui, a affirmé que c'était la première fois qu'il entendait parler d'un producteur tenu responsable du comportement d'un enfant qui imitait les personnages d'une émission. Cela pourrait être parce que la famille et les autres accusés n'ont pas les moyens de payer les frais médicaux.

PLUS:pc