NOUVELLES
19/12/2013 12:41 EST | Actualisé 18/02/2014 05:12 EST

Un artiste soudanais sans-abris meurt de froid au Caire

Le romancier et peintre soudanais Mohammed Hussein Bahnas, ruiné et qui vivait dans les rues du Caire, est mort de froid dans la capitale égyptienne, rapportaient jeudi des artistes et des médias locaux.

Venu au Caire il y a deux ans pour une exposition de ses oeuvres, l'artiste soudanais s'était ensuite installé dans le centre de la capitale égyptienne. Mais "une importante perte d'argent l'a obligé à quitter sa maison et à dormir dans les rues du centre-ville", a indiqué Imane Adel, journaliste au quotidien indépendant "Al-Youm Al-Sabea".

Il était une des figures du centre-ville, notamment de l'emblématique place Tahrir, haut lieu de ce quartier et épicentre de la révolte de 2011 qui a chassé Hosni Moubarak du pouvoir.

A 43 ans, M. Bahnas a été retrouvé mort de froid dans une des rues du centre-ville avant que son corps ne soit transféré dans une morgue du Caire. La date exacte de son décès n'a pas été précisée.

Ahmad Bahgat, un militant de la révolte anti-Moubarak, a publié un texte sur internet dans lequel il raconte que ce n'est qu'en discutant avec ce sans-abri, qu'il a "découvert qu'il était l'un des meilleurs plasticiens et qu'il avait fait une exposition qui avait rencontré le succès en France".

Selon M. Bahgat, Mohammed Hussein Bahnas a dessiné de nombreux graffitis dans le centre du Caire, où les fresques murales fleurissent un peu partout depuis la révolte lancée dans le tumulte du Printemps arabe.

Une vague de froid a frappé le Moyen-Orient ces derniers jours, et l'Egypte enregistre des températures exceptionnellement basses ainsi que de fortes chutes de pluie, parfois accompagnées de neige dans certaines régions.

ra/sbh/cbo

PLUS:hp