NOUVELLES
19/12/2013 08:19 EST | Actualisé 18/02/2014 05:12 EST

Sur la route de Sotchi: VIP absents, bonnet en feu, guide pour smartphones

Une quarantaine de chefs d'Etat et de gouvernement attendus à la cérémonie d'ouverture mais des absents de marque, un nouvel incident lors du relais la flamme et un guide pour smartphones, voici les échos de la semaine des Jeux d'hiver de Sotchi 2014 (7 au 23 février).

VIP: 40 DIRIGEANTS PRÉSENTS MAIS AUSSI DES ABSENTS

Une quarantaine de chefs d'Etat et de gouvernement prévoient de se rendre aux JO de Sotchi en février, a déclaré le président du comité d'organisation, Dmitri Tchernychenko, sans citer de noms. Mais il y aura des absents de marque, tels les présidents français et allemand, François Hollande et Joachim Gauck. Le président américain Barack Obama n'ira pas lui non plus à Sotchi et aucun haut dirigeant américain ne fera le déplacement, selon la Maison Blanche. Aux précédents JO d'hiver à Vancouver (Canada), le vice-président américain, Joe Biden, faisait partie de la délégation américaine. En revanche, la chancelière allemande Angela Merkel réfléchit à la possibilité de se rendre à Sotchi, ce qui serait sa première participation à des JO depuis son arrivée au pouvoir il y a huit ans, selon le quotidien Izvestia qui cite la porte-parole de la chancelière. Le chef de l'Etat allemand, dont la fonction est essentiellement honorifique, avait été le premier haut dirigeant à annoncer qu'il n'irait pas à Sotchi, sans en préciser la raison. Mais cette décision a été interprétée en Russie comme un "boycott" pour protester contre les violations des droits de l'homme dans le pays. Dans la foulée, la vice-présidente de la Commission européenne, la Luxembourgeoise Viviane Reding, avait annoncé qu'elle ne se rendrait "certainement pas" à ces Jeux en raison du sort réservé aux minorités en Russie. Mme Reding est également commissaire chargée de la Justice et des Droits fondamentaux. Le régime de Vladimir Poutine est critiqué par nombre d'ONG pour de multiples violations des droits de l'homme, et notamment une moi récemment adoptée et jugée discriminatoire envers les homosexuels.

APRES L'UNIFORME, UN BONNET EN FEU

Nouvel incident sur le parcours de la flamme olympique en Russie. A Ekaterinbourg, dans l'Oural, un participant courant en petite foulée avec une torche a subitement vu son bonnet prendre feu, selon des images mises en ligne sur internet. Les participants derrière lui sont vite intervenus et ont éteint le bonnet. Anatoli Gerachtchenko, un responsable des chemins de fer dans l'Oural, s'est ensuite relevé, a repris la torche et poursuivi sa course sans bonnet. Également à la mi-décembre, un ancien entraîneur de lutte gréco-romaine, Vadim Gorbenko, 73 ans, a succombé à une crise cardiaque après avoir participé au relais à Kourgan, en Sibérie occidentale, selon des médias locaux. Fin novembre, en Sibérie, un relayeur avait vu la manche de son uniforme s'enflammer brièvement, selon des images mises en ligne sur le web. Piotr Makartchouk, membre de l'équipe russe de bobsleigh qui avait participé aux Jeux de Turin en 2006, a ensuite revêtu un nouvel uniforme, et la cérémonie a repris son cours. Une autre vidéo réalisée en novembre à partir d'un téléphone portable a montré une torche explosant dans les mains d'une jeune femme, qui a souffert de légères blessures, selon les agences russes. A d'autres occasions, la flamme s'est éteinte, notamment lors du premier jour du parcours en octobre à Moscou. Selon Ioulia Latynina, une journaliste de la radio Echo de Moscou qui suit de près l'opération, les torches livrées par une société russe qui fabrique des missiles se sont éteintes au moins 44 fois depuis le début du relais.

GUIDE POUR SMARTPHONES

Une application mobile gratuite baptisée "Guide de Sotchi 2014" en français, anglais et russe pour iPhone, Android et Windows Phone a été présentée par le comité d'organisation des JO de Sotchi. Destinée à tous ceux qui souhaitent se rendre sur le littoral russe de la mer Noire pour assister aux jeux Olympiques, cette application permet de s'orienter dans la ville hôte des JO, donne des conseils pour l'achat de billets pour les différentes disciplines, les horaires des compétitions et manifestations culturelles olympiques. Elle fournit également des informations sur les transports, hôtels et curiosités de Sotchi, et permettra en outre de suivre l'actualité des Jeux en temps réel, de voir les meilleures photos et de recevoir des messages d'alerte, selon le comité. Le Guide de Sotchi 2014" est disponible sur le site du comité d'organisation www.sochi2014.org.

bfi/nm/jcp

PLUS:hp