NOUVELLES
19/12/2013 08:08 EST | Actualisé 18/02/2014 05:12 EST

Soudan du Sud: Washington a déployé 45 soldats pour sécuriser son personnel

Les Etats-Unis ont déployé "environ" 45 soldats mercredi au Soudan du Sud, en proie à des violences meurtrières entre factions de l'armée, pour la sécurité de leurs ressortissants, a indiqué Barack Obama dans une lettre au Congrès, datée de jeudi.

Les soldats, "bien qu'équipés pour le combat, ont été déployés dans le but d'assurer la protection des citoyens et des intérêts américains" et resteront au Soudan du Sud tant que la situation le réclamera, a fait valoir le président américain.

Des combats entre factions de l'armée ensanglantent le pays depuis dimanche et font craindre que ce jeune pays, né en juillet 2011 de la partition du Soudan, ne bascule dans la guerre civile.

Trois Casques bleus ont trouvé la mort jeudi dans l'attaque d'une base de l'ONU dans l'Etat de Jonglei (est).

Mardi, l'ambassade américaine avait ordonné que tout son personnel non-essentiel soit évacué. Ses activités sont désormais suspendues et l'essentiel de son personnel est parti.

Jeudi, les autorités américaines ont évacué quelque 130 personnes, des Américains et d'autres ressortissants, après avoir fait de même la veille pour plus de 150 personnes. Selon le département d'Etat, un avion privé a quitté la capitale Juba vers 13H45 GMT jeudi. Un appareil militaire du Royaume-Uni a également évacué "un petit nombre d'Américains".

Le Soudan du Sud est en proie à de graves tensions depuis le limogeage en juillet, par le président Salva Kiir, du vice-président Riek Machar, son principal rival politique, dont les partisans sont majoritairement d'ethnie Nuer.

Riek Machar a appelé jeudi au renversement du président Salva Kiir et dit n'accepter de discuter que des conditions de son départ.

Des combats, déclenchés selon les autorités par une tentative de coup d'Etat de Riek Machar, ont fait plus de 500 morts et 800 blessés entre dimanche soir et mardi à Juba, selon l'ONU, qui a depuis signalé également des combats meurtriers en province.

rap/are

PLUS:hp