NOUVELLES
19/12/2013 11:09 EST | Actualisé 18/02/2014 05:12 EST

Sanctions américaines contre des dirigeants du crime organisé au Japon

Le département du Trésor américain a indiqué jeudi avoir pris des sanctions contre quatre dirigeants de l'organisation criminelle japonaise Yamaguchi-gumi.

Le Yamaguchi-gumi, le plus grand syndicat du crime organisé au Japon (Yakuza), "maintient un réseau d'affiliés en Asie, en Europe et dans les Amériques", affirme le Trésor dans un communiqué.

Quatre de ses hauts membres sont visés par ces sanctions, qui gèlent leurs avoirs en territoire américain et interdisent à tout Américain de commercer avec eux. Il s'agit de Tadashi Irie, Hirofumi Hashimoto, Toshio Masaki et Shoroku Ishida, âgés de 66 ans à 81 ans.

"Aux Etats-Unis, les Yakuza ont été impliqués dans des trafics de drogue et du blanchiment d'argent", précise le Trésor.

Tadashi Irie, 69 ans, est le numéro trois du groupe Yamaguchi-gumi et doit assumer davantage de responsabilités après la condamnation à six ans de prison du "parrain adjoint", Kiyoshi Takayama, selon l'administration américaine.

Hirofumi Hashimoto, 66 ans, est le numéro quatre du clan tandis que Toshio Masaki, 66 ans également, est le chef des clans Yamaguchi-gumi de la région de Chubu, au centre du pays, où il supervise 6.780 membres.

Shoroku Ishida, 81 ans, dirige un gang affilié dans le nord d'Osaka.

A ce jour, le Trésor américain a mis en place des sanctions contre une dizaine de dirigeants de trois groupes de crimes organisés au Japon, le Yamaguchi-gumi, le Sumiyoshi-kai et le Inagawa-kai.

vmt /sl/sam

PLUS:hp