NOUVELLES
19/12/2013 12:38 EST | Actualisé 18/02/2014 05:12 EST

Russie : quatre manifestants anti-Poutine amnistiés, deux sont sortis de prison

Quatre Russes accusés d'avoir participé aux troubles lors d'une manifestation de l'opposition à la veille de l'investiture de Vladimir Poutine pour un troisième mandat de président en 2012 ont été amnistiés, et deux d'entre eux sont sortis de prison jeudi.

Un tribunal de Moscou a décidé jeudi de classer les affaires pénales contre ces quatre personnes, conformément à la loi d'amnistie approuvée mercredi par les députés russes, selon l'agence Interfax.

Vladimir Akimenkov et Leonid Koviazine, qui étaient jugés tous deux pour des heurts avec la police pendant cette manifestation qui avait rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes en mai 2012, ont été remis en liberté après plus d'un an de détention provisoire.

Un troisième, Nikolaï Kavkazski, a vu son assignation à résidence levée, et la quatrième, Maria Baronova, son interdiction de quitter Moscou levée.

Plusieurs dizaines de personnes avaient été arrêtées à l'issue de cette manifestation dans le centre de Moscou, non loin du Kremlin. Les quatre aministiés faisaient partie des 12 personnes en procès à la suite de cette affaire.

La loi d'amnistie, qui avait été présentée par le Kremlin le 9 décembre à l'occasion du 20e anniversaire de la Constitution russe, devrait concerner au total quelque 25.000 personnes, selon des responsables parlementaires.

La Russie, dont la population s'élève à plus de 140 millions d'habitants, compte près de 700.000 détenus.

bfi/sym

PLUS:hp