NOUVELLES
19/12/2013 10:19 EST | Actualisé 18/02/2014 05:12 EST

Rosberg se fait peur, et censurer

Nico Rosberg fait partie des pilotes qui évaluent les nouveaux pneus Pirelli au circuit de Bahreïn. Et il a pu constater qu'ils ne sont pas à toute épreuve.

Le pilote de l'équipe Mercedes-Benz a vu un pneu éclater alors qu'il roulait à plus de 300 km. Une fois rentré au garage, il a envoyé un message par Twitter sur sa mésaventure, mais son petit mot a été effacé rapidement de son compte.

Il faut dire que Pirelli a imposé un huis clos à cette séance de travail de trois jours pour tester la gamme 2014 des gommes italiennes. Pas une information n'est communiquée aux membres des médias, qui n'ont pas accès au circuit. Pirelli fournit aux équipes des pneus vierges (avec seulement des barres de code) de toute inscription pour ne donner aucune indication sur la sorte de pneus utilisés.

Certaines publications spécialisées reçoivent quelques informations privilégiées. Ainsi, on a appris que Mercedes-Benz avait interrompu ses essais le temps de réparer la voiture, qui était endommagée.

Quatre pilotes ont tourné mardi : Sebastien Buemi dans la Red Bull, Rosberg dans la Mercedes-Benz, Pedro de la Rosa dans la Ferrari et Jean-Éric Vergne dans la Toro Rosso.

Jeudi, Jules Bianchi tourne dans la Ferrari F138 et Daniil Kvyat dans la Toro Rosso.

PLUS:rc