NOUVELLES
19/12/2013 09:47 EST | Actualisé 18/02/2014 05:12 EST

L'Irak exécute sept personnes pour "terrorisme" (Justice)

L'Irak a exécuté sept personnes condamnées pour "terrorisme" en quarante-huit heures, a annoncé le ministère de la Justice jeudi.

Les sept condamnés "ont été reconnus coupables au terme de l'article IV de la loi anti-terroriste", a précisé le ministre de la Justice Hassan al-Shammari dans un communiqué, ajoutant qu'ils étaient tous de nationalité irakienne.

Près de 170 personnes accusées de "terrorisme" ont été exécutées cette année, sans que cela n'ait un impact sur la montée des violences dans le pays.

L'Irak connaît depuis le début de l'année une flambée de violences, qui ont atteint leurs niveaux de 2008, quand le pays sortait tout juste d'une guerre civile après l'invasion américaine de 2003.

Malgré les appels de la communauté internationale à un moratoire, le nombre d'exécutions, en général par pendaison, a augmenté cette année.

Et des diplomates s'inquiètent de voir ce nombre croître encore à l'approche des élections qui doivent avoir lieu en avril. La perspective du scrutin pourrait pousser les responsables politiques à montrer leur détermination à lutter contre les violences.

En avril, la Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l'Homme, Navi Pillay, avait souligné que le système judiciaire irakien comportait "de trop graves lacunes pour permettre une application même limitée de la peine de mort, a fortiori pour des dizaines d'exécutions à la fois".

sf/jk/cbo/cnp

PLUS:hp