NOUVELLES
19/12/2013 05:46 EST | Actualisé 18/02/2014 05:12 EST

Les Bengals tentent de s'accrocher au 1er rang, veulent remplir leur stade

CINCINNATI - Les Bengals tentent de s'accrocher au premier rang de la section nord de l'Association américaine et de remplir leur stade pour les deux derniers matchs à domicile qui détermineront leur destin.

Ils ont beaucoup de pain sur la planche dans chaque cas.

Les Bengals (9-5) doivent vaincre les Vikings (4-9-1) du Minnesota au Paul Brown Stadium dimanche pour s'approcher du titre de leur section. Ils ont mené leur section par au moins deux matchs pendant la majeure partie de la saison, mais leur avance est désormais réduite à un seul match devant les Ravens (8-6) de Baltimore, avec deux matchs à disputer au calendrier régulier.

«On doit mettre tous nos oeufs dans le même panier — peu importe comment tu vois ça, a déclaré le demi de sûreté des Bengals Chris Crocker. C'est le tout pour le tout désormais. On doit gagner. Peu importe comment on y parviendra, il faut juste gagner.»

Avec deux semaines à faire au calendrier, les Bengals sont encore en très bonne position pour accéder aux éliminatoires pour une troisième saison d'affilée. Mais leur défaite de 30-20 contre les Steelers à Pittsburgh dimanche soir dernier a resserré le classement et contraint beaucoup de leurs partisans à réfléchir aux scénarios potentiels.

Les Bengals n'ont toujours pas une salle comble dimanche contre les Vikings. Il reste environ 3500 billets disponibles. La ligue leur a offert une prolongation d'une journée pour vendre ces billets et éviter que le match ne soit pas diffusé sur les ondes de la télévision locale.

Ils ont rempli le Paul Brown Stadium pendant les six premiers matchs à domicile. Mais, tandis que les éliminatoires approchent à grands pas, les billets deviennent plus difficiles à vendre. La défaite contre les Steelers a laissé beaucoup de partisans amers.

«Nous rebondirons cette semaine, nous offrirons une bonne performance et tout le monde va changer d'opinion et soudainement nous serons de nouveau une bonne équipe, a expliqué le bloqueur Andrew Whitworth. C'est comme ça que les choses fonctionnent à Cincinnati, pour une raison ou pour une autre.»

Whitworth est habitué de jouer devant de nombreux bancs vides au Paul Brown Stadium depuis qu'il a enfilé l'uniforme des Bengals pour la première fois, il y a huit ans. Les Bengals se sont améliorés au niveau de la vente des billets depuis quelques années en participant aux éliminatoires, mais ils ont toujours une mauvaise réputation à domicile.

«Ça résume très bien mes huit années passées ici: Ç'a été intéressant par moments, tant que les résultats sont au rendez-vous, a expliqué Whitworth. Tout ce que nous pouvons faire, c'est de continuer à aligner une formation gagnante et essayer de démontrer qui nous sommes, car les gens viendront et nous encourageront de plus en plus, et avec un peu de chance ça continuera ainsi.»

Les Bengals sont en voie d'être les troisièmes têtes de série en éliminatoires, derrière les Broncos de Denver (11-3) et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre (10-4). Ils ont défait les Patriots au Paul Brown Stadium, leur procurant l'avantage du bris d'égalité s'ils finissent la saison avec la même fiche.

Ils pourraient s'adjuger leur laissez-passer éliminatoire avec une victoire et une défaite des Dolphins de Miami contre les Bills à Buffalo dimanche. Les Bengals seront sacrés champions de la section nord de l'Américaine s'ils l'emportent et que les Ravens s'inclinent devant les Patriots.

Si les Bengals et les Ravens triomphent, alors tout se jouera pendant la dernière semaine d'activités puisque les Ravens visiteront le Paul Brown Stadium. L'équipe gagnante remportera le titre de section. La formation perdante sera éliminée.

PLUS:pc