NOUVELLES
19/12/2013 01:16 EST | Actualisé 18/02/2014 05:12 EST

Le Vatican recrute de l'aide pour ses réformes structurelles et financières

VATICAN, État de la Cité du Vatican - Le Vatican a recruté de nouvelles firmes de renom pour l'aider à mener à bien ses réformes structurelles et financières.

La firme McKinsey a ainsi été sollicitée pour l'aider à moderniser ses communications tandis que KPMG s'assurera que ses mesures comptables respectent les normes internationales.

Une autre firme, Promontory Financial Group, a déjà installé une vingtaine de ses employés à l'Institut pour les œuvres de religion, la banque du Vatican, pour se pencher sur ses livres et vérifier s'ils sont conformes aux normes internationales, de manière à lutter contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

Promontory conseille aussi l'autre grande institution financière du Vatican, APSA, qui gère ses avoirs immobiliers.

Pour sa part, l'État de la Cité du Vatican, qui contrôle les lucratifs musées du Vatican et son magasin hors-taxe, a embauché la firme comptable EY pour vérifier ses livres.

Le Vatican a expliqué que McKinsey verra notamment à rehausser l'efficacité de ses communications. Le Vatican dispose d'une multitude de médias, du bureau de son porte-parole jusqu'au quotidien L'Osservatore Romano, mais tous fonctionnent de manière indépendante et relèvent d'un individu ou d'un département différent.

Le pape François a notamment le mandat de réformer la bureaucratie vaticane et de l'aligner sur les besoins de l'Église catholique du 21e siècle.

PLUS:pc