NOUVELLES
19/12/2013 11:28 EST | Actualisé 18/02/2014 05:12 EST

Canada: un journaliste abandonne sa plainte contre Rob Ford

Un journaliste du Toronto Star a retiré sa plainte en diffamation contre le maire de Toronto Rob Ford après les excuses formulées par ce dernier, selon l'édition de jeudi du quotidien canadien.

Au début du mois, le maire de Toronto avait insinué que Daniel Dale, chargé de couvrir les informations municipales pour ce journal, était un pédophile.

Le journaliste avait alors indiqué qu'il poursuivait devant les tribunaux Rob Ford pour son "insinuation diffamatoire et malveillante que je suis un pédophile ayant un penchant prédateur pour les jeunes enfants".

Depuis, le maire a envoyé une lettre d'excuses à Daniel Dale, dans laquelle il reconnaît qu'il "ne devait en aucun cas dire ce qu'il avait dit" car il n'y avait "aucun fondement" pour "les insinuations proférées".

"Je retire totalement mes propos et présente mes excuses à M. Dale, sans aucune réserve, pour ce que j'ai dit", a écrit Rob Ford mercredi au journaliste.

Ces nouvelles excuses du maire ont été raillées par les médias canadiens et par des conseillers municipaux, qui avaient voté le mois dernier pour retirer au maire toutes ses prérogatives exécutives.

"Un nouveau jour, une nouvelle contrition. Il semble qu'il fasse chaque jour quelque chose, et qu'il doive s'excuser à chaque fois le lendemain", a ironisé jeudi le conseiller municipal Denzil Minnan-Wong.

Dans leurs différentes rétrospectives de l'année, les médias canadiens se régalent des déboires de Rob Ford, qui a successivement avoué avoir fumé du crack, bu plus que de raison et proféré des menaces de mort. Certains font même une rétrospective de la dizaine d'excuses les plus marquantes de Rob Ford.

Son frère aîné Doug Ford, également membre du conseil municipal de Toronto, a souhaité jeudi passer à autre chose après la lettre d'excuses du maire au journaliste Daniel Dale. "Je ne vois pas comment vous pouvez être plus sincère et comment vous pouvez avoir autant de sincérité, maintenant passons à autre chose".

mbr/sam

PLUS:hp