NOUVELLES
18/12/2013 02:30 EST | Actualisé 17/02/2014 05:12 EST

USA: la Fed réduit légèrement son soutien à l'économie

Le Comité monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) a décidé mercredi de laisser ses taux directeurs inchangés mais a réduit légèrement son soutien monétaire à l'économie.

La Fed injectera à partir de janvier 75 milliards de dollars mensuels dans l'économie au lieu de 85 milliards de dollars, et pourra poursuivre une "réduction du rythme de ces achats d'actifs" au cours des réunions suivantes si le marché du travail s'améliore et si l'inflation revient vers son objectif de 2%, précise un communiqué de la banque centrale américaine.

Le Comité monétaire (FOMC) note dans ce document que "les risques pour l'avenir de l'économie et le marché de l'emploi sont plus équilibrés".

"A la lumière des progrès enregistrés vers l'emploi maximum ainsi que l'amélioration des conditions du marché du travail, le Comité a décidé de réduire modestement le rythme de ses achats d'actifs", indique encore le communiqué, alors que le taux de chômage a baissé de 0,3 point en novembre, à 7%.

Les achats d'actifs, destinés à influer sur les taux à la baisse et à soutenir la reprise, seront réduits à 35 milliards de dollars au lieu de 40 milliards pour les titres adossés à des créances hypothécaires (MBS). Pour les bons du Trésor, les achats passeront à 40 milliards de dollars, au lieu de 45 milliards actuels.

La Fed assure aussi qu'elle maintiendra "probablement" l'actuel niveau des taux directeurs --qui restent proches de zéro depuis fin 2008-- "bien après que le taux de chômage descendra sous 6,5%, surtout si les prévisions d'inflation continuent de se situer sous l'objectif de 2%".

Un seul membre du FOMC a voté contre cette décision: Eric Rosengren, de l'antenne régionale de Boston, qui estime que le taux de chômage est encore trop élevé.

vmt/sl/rap

PLUS:hp