NOUVELLES
18/12/2013 08:06 EST | Actualisé 17/02/2014 05:12 EST

Mort de Paul Walker: aucun problème mécanique n'est à blâmer pour l'accident

LOS ANGELES, États-Unis - Des enquêteurs n'ont découvert aucune preuve laissant croire que la Porsche transportant l'acteur Paul Walker a connu des problèmes mécaniques avant l'accident qui a entraîné la mort de la vedette de la série de films «Rapides et dangereux».

L'enquête a également permis de rejeter les thèses voulant que des débris ou d'autres problèmes liés à l'état de la route aient provoqué l'accident au cours duquel le véhicule où M. Walker était passager a percuté un lampadaire et un arbre.

Selon ce qu'a confié à l'Associated Press un responsable des autorités au fait du dossier, la cause probable serait donc la vitesse. Ce responsable n'était pas autorisé à discuter de l'enquête et a parlé sous le sceau de la confidentialité.

L'accident, survenu le 30 novembre, a aussi mené au décès du conducteur de la Porsche Carrera GT de 2005, Roger Rodas, ami et conseiller financier de M. Walker.

Les enquêteurs du bureau du shérif du comté de Los Angeles ont calculé la vitesse approximative à laquelle aurait pu circuler la voiture, mais ne révéleront pas les détails de cette évaluation avant que des ingénieurs de chez Porsche ne se rendent en Californie, le mois prochain, pour extraire les données des enregistreurs de bord.

Bien que le véhicule ait pris feu après l'accident, ces enregistreurs n'ont pas été détruits et pourraient offrir des informations permettant de mieux connaître la vitesse au moment de l'impact.

MM. Rodas, 38 ans, et Walker, 40 ans, étaient copropriétaires d'une équipe de course automobile. M. Rodas était également un pilote professionnel ayant participé à plusieurs compétitions.

Selon le responsable, la Porsche a semblé avoir correctement négocié un virage avant l'accident survenu dans un parc industriel à environ 50 kilomètres au nord-ouest du centre-ville de Los Angeles.

«Ils étaient tout à fait sortis de la courbe lorsqu'ils ont perdu le contrôle», a ajouté ce responsable.

PLUS:pc