NOUVELLES
18/12/2013 06:42 EST | Actualisé 17/02/2014 05:12 EST

Les Red Wings se changent les idées en s'entraînant au Comerica Park

DÉTROIT - Le ciel était sombre, Pavel Datsyuk n'a même pas eu besoin d'utiliser de la graisse noire sous les yeux.

«Il n'y a pas de soleil, a-t-il dit. Il n'y a pas de journées ensoleillées à Detroit. Si nous nous mettons à gagner peut-être que cela changera.»

Ce sont des jours difficiles pour les Red Wings qui ont perdu leurs six dernières rencontres. Ils ont pratiqué à l'extérieur au Comerica Park, mercredi, en espérant que ce changement d'air leur soit bénéfique.

L'entraîneur Mike Babcock s'est rappelé les journées passées à jouer au hockey sur un étang gelé à Leaf Rapids, au Manitoba, dans sa jeunesse. Le stade des Tigers de Detroit de la MLB est certes différent, mais l'entraînement a tout de même été spécial pour les joueurs et pour lui.

«On tente toujours de faire des activités spéciales afin de bâtir l'esprit d'équipe au cours de l'année pour changer la routine, a déclaré Babcock au milieu de l'avant-champ. C'est toujours plaisant d'être à l'extérieur.»

Babcock a songé à annuler l'entraînement extérieur à la suite de la défaite de 5-2 subie aux mains des Ducks d'Anaheim, mardi. Cependant, comme l'événement permettait aux partisans de venir voir leurs favoris gratuitement, l'idée a rapidement été abandonnée.

«C'est toujours bon de ne pas prendre de décisions sur le coup de l'émotion, a affirmé Babcock. Ç'a été la bonne décision. Nous avons connu une bonne séance et nous avons eu une bonne rencontre ce matin. Nous devons rétablir les choses.»

Il y a beaucoup de choses à rétablir du côté des Red Wings, qui n'ont marqué que sept buts en six matchs. Ils ont récolté deux points lors de défaites en tirs de barrage, mais c'est tout ce qu'ils ont obtenu en un peu plus d'une semaine de jeu.

Naturellement, l'ambiance à l'intérieur du vestiaire n'est pas excellente et le tout est capté par les caméras de l'émission 24/7 du réseau de télévision HBO.

«Tu ne te sens pas très bien quand tu perds et je crois que c'est la même chose pour tout le monde, a indiqué le défenseur Niklas Kronwall. Nous devons mettre fin à cette séquence immédiatement. Assez c'est assez. Nous avons assez parlé. Nous savons ce qu'on doit faire sur la patinoire. Il suffit d'arrêter de le dire et de passer à l'action.»

Les blessures ont un gros impact sur cette série de défaites. Pas moins de huit joueurs réguliers sont ennuyés par des blessures, dont le capitaine Henrik Zetterberg, le gardien Jimmie Howard, les attaquants Johan Franzen, Justin Abdelkader, Stephen Weiss, Gustav Nyquist, Darren Helm et le défenseur Danny DeKeyser.

Mais, même avec quelques joueurs de la Ligue américaine dans la formation, Babcock et ses joueurs sont convaincus que les résultats devraient être meilleurs.

PLUS:pc