NOUVELLES
18/12/2013 03:48 EST | Actualisé 16/02/2014 05:12 EST

Les avocats de Khadr veulent ajouter une accusation de conspiration contre Ottawa

De retour en cour mercredi à Toronto, les avocats de l'ex-détenu canadien de la prison américaine de Guantanamo, Omar Khadr, veulent amender la poursuite de 20 millions de dollars contre le gouvernement fédéral pour y ajouter une accusation de conspiration.

Ils arguent que selon les documents présentés à la cour, les autorités américaines n'auraient accepté de donner accès à l'adolescent que si les Canadiens partageaient avec elles l'information qu'ils recueillaient.

Âgé de 26 ans, le détenu, qui purge une peine de prison à Edmonton, affirme dans une déclaration sous serment qu'il n'a plaidé coupable à des accusations de crimes de guerre devant une commission militaire américaine que pour pouvoir rentrer au pays.

Omar Khadr a été arrêté en 2002 en Afghanistan, alors qu'il avait 15 ans. Il a été retrouvé grièvement blessé après des combats au cours desquels un soldat américain, Christopher Speer, a été tué. Omar Khadr a été accusé d'avoir lancé une grenade qui a tué le sergent américain, ce dont il dit n'avoir aucun souvenir.

Des défenseurs des droits de la personne ont maintes fois plaidé qu'Omar Khadr aurait dû être traité comme un enfant-soldat, puisqu'il était adolescent au moment des faits.

PLUS:rc