NOUVELLES
18/12/2013 11:12 EST | Actualisé 17/02/2014 05:12 EST

Le pétrole en baisse en Asie après l'annonce de la Fed et la hausse du dollar

Le pétrole se repliait jeudi en Asie sous l'effet d'une remontée du dollar après la décision de la banque centrale américaine de réduire son soutien à la première puissance économique mondiale.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier reculait de 14 cents, à 97,66 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février lachait 24 cents, à 109,39 dollars.

Les investisseurs saluaient l'annonce de la Fed de réduire "modestement" le montant de ses injections de liquidités dans le système financier américain, en raison d'une amélioration de la conjoncture.

La Réserve fédérale a indiqué qu'elle réduisait de 85 à 75 milliards de dollars le montant de ses rachats d'actifs mensuels (bons du Trésor et titres adossés à des créances hypothécaires), auxquels elle procède pour desserrer l'étau du crédit et soutenir l'activité.

Ce flot de liquidités a soutenu ces derniers mois les marchés non seulement aux Etats-Unis mais dans le monde entier, particulièrement dans les pays émergents qui en ont profité pour attirer des montants importants de capitaux.

L'effet précis de l'annonce de la Fed sur l'économie américaine et l'afflux d'argent frais dans les pays émergents reste à connaître. "Les cours du brut resteront dans une fourchette étroite jusqu'à ce qu'on sache clairement l'impact de cette décision de la Fed", selon Sanjeev Gupta, analyste du cabinet de conseil EY.

L'annonce de la Fed a revigoré le dollar. Or un billet vert plus fort rend moins attractifs les achats de brut libellés en monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

Après avoir atteint mercredi en séance 104,36 yens, son plus haut niveau depuis octobre 2008, il valait 104,00 yens jeudi matin à Tokyo.

Les cours du brut étaient en revanche soutenus par la baisse des stocks aux Etats-Unis qui signale une reprise de la demande.

Le département américain à l'Énergie (DoE) a fait état d'un recul des réserves de 2,9 millions de barils la semaine dernière.

Mercredi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier avait gagné 58 cents pour s'établir à 97,80 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le Brent avait terminé à 109,63 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 1,19 dollar par rapport à la clôture de mardi.

bjp/gab/ob

PLUS:hp